Société

Observatoire national de la société civile Un recensement général des associations en cours

Publié par DK NEWS le 20-04-2022, 15h16 | 15
|

L'Observatoire national de la société civile (ONSC) a lancé une opération de recensement général de l'ensemble des associations activant au niveau national, notamment celles spécialisées dans le domaine économique, a fait savoir, mardi à Alger, le président 
de l'instance, Hamzaoui Abderrahmane.  

Répondant à une question de l'APS, lors d'une conférence organisée par l'Association nationale des commerçants, investisseurs et artisans intitulée "le rôle de la société civile dans le développement économique", M. Hamzaoui a affirmé que les résultats du recensement seront connus au cours de l'année.

L'opération permettra à l'aide d'un système informatique de classer les associations en fonction du type, compétence territoriale (commune, wilaya ou nationale), la nature et l'activité en vue d'établir une base de données et avoir une idée sur les composantes du mouvement associatif en Algérie.

A travers les réunions de coordination avec les secteurs ministériels, l'Observatoire accorde une chance aux différentes catégories d'association pour prendre part à l'éla boration des politiques publiques et la contribution à la mise en place des programmes sectoriels, en sus de son rôle de contrôle et d'évaluation.

M. Hamzaoui a fait état de près de 120.000 associations et organisations dont 1800 nationales, estimant que le chiffre est minime au vu de la priorité devant être accordée à l'encadrement de la société et le rôle de la société civile dans le développement économique.

Mettant l'accent sur la nécessité d'améliorer l'expérience associative, M. Hamzaoui a rappelé les facilitations décrétées par la Constitution en matière de mesures et conditions de création des associations.

Ces facilitations sont favorables au développement de l'activité associative.

Pour ce qui est de la participation de l'Observatoire à l'élaboration des projets de loi qui revêtent une importance dans le secteur économique à l'image de la loi de Finances, M. Hamzaoui a fait savoir que son instance "reçoit actuellement les différents projets de loi pour y émettre son avis avant de les soumettre au Gouvernement, et ce, après la consultation des associations, des syndicats et des organisations concernées".

A titre d'exemple, l'intervenant a fait part de la disposition de l'observatoire à ouvrir le débat autour du régime fiscal, d'apporter des propositions qui seront enrichies par les associations et de les soulever aux décideurs. De son côté, l'Inspecteur général du ministère du Commerce, Djilali Lebibet a mis en avant l'importance du rôle de la société civile dans la coordination avec le ministère, en vue d'alléger les obstacles qui se dressent face aux commerçants et aux investisseurs, à l'effet de parvenir à un développement durable. Le même responsable a également mis en avant le souci du secteur du Commerce de soulever toutes les initiatives et propositions qui sont prises au niveau local et de les prendre en considération. Pour sa part, la déléguée du médiateur de la République de la wilaya d'Alger, Djazia Taflis a valorisé l'initiative qui vise une plus grande adhésion de la société civile au développement économique, ce qui contribue davantage à l'orientation des opérateurs économiques et à la simplification du mode de travail, en vue de recenser leurs préoccupations". Pour la déléguée, la force de proposition de la société civile constitue " un tableau de bord" qui permet de connaître toutes les préoccupations dont pâtissent les opérateurs économiques.

Le président de l'Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar a abordé dans son intervention, les objectifs du développement économique "dans le contexte de la volonté pol itique disponible pour bâtir une économie forte", ainsi que le rôle de la société civile dans cette mutation.

M. Boulenouar a mis en avant l'impératif de " prendre en considération tous les contextes internationaux politiques et économiques qui requièrent davantage de coordination et la formation d'une force de proposition, en vue de surpasser toutes les difficultés que rencontrent les opérateurs sur le terrain, à l'instar de la bureaucratie, du régime fiscal et de la non-actualisation de certaines lois".

Au terme de la conférence, l'Observatoire national de la société civile et l'ANCA ont convenu de créer une commission conjointe permanente de coopération, de suivre les domaines du commerce et d'investissement et l'état des marchés et de recenser les préoccupations de la catégorie des commerçants dans l'enjeu du développement global.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.