Société

SADEG: la caravane de sensibilisation aux dangers d'asphyxie au gaz fait halte à Bouira

Publié par DK NEWS le 31-12-2021, 14h26 | 4
|

La caravane nationale de sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l’électricité et sur les risques émanant d’une mauvaise utilisation du gaz, a fait halte jeudi à Bouira, où elle a sillonné plusieurs quartiers de la ville pour expliquer aux citoyens les méthodes de s’en prémunir, a-t-on constaté.

La caravane, qui compte une vingtaine de véhicules, implique plusieurs services dont la société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SADEG), la protection civile, la direction du commerce, des associations de protection du consommateur.

Une exposition des différents moyens matériels utilisés par les différents services participants, a été organisée sur la placette jouxtant la maison de jeunes Mouloud Maâmmeri à la cité Ecotec de la ville. Des dépliants et des prospectus sont aussi distribués aux citoyens qui étaient présents sur place en vue de les sensibiliser sur les dangers provenant de la mauvaise utilisation de l'énergie du gaz.

"Cette caravane est lancée à partir de la direction régionale de Blida pour sensibiliser les citoyens des wilayas du centre du pays et Bouira comme dernière halte", a expliqué à l’APS le directeur de la Sadeg locale, M. Hemmaz Abedelwahed.

A Bouira, elle sillonne plusieurs quartiers de la ville pour sensibiliser les citoyens sur les différents dangers liés à la mauvaise utilisation du gaz ainsi qu’en même temps sur la rationalisation de la consommation de l’énergie électrique.

"En dépit de toutes ces campagnes de sensibilisation, le monoxyde de carbone fait toujours des victimes, dont plusieurs cas d’asphyxie sont enregistrés durant cette année", a déploré M. Hemmaz.

D’après les statistiques communiquées par les services de la protection civile, trois personnes sont décédées suite à l’inhalation du monoxyde du carbone.

"Nous avons également enregistré durant cette année 19 cas d’asphyxie à Bouira, où le phénomène est récurrent. Nous sommes en train de sensibiliser davantage les populations pour lutter contre ces dangers", a expliqué à l’APS le chargé de la communication, le Sous-lieutenant Abdat Youcef.

Le manque de l’aération dans les maisons, la défaillance des appareils de chauffage et l’absence d’entretien et de contrôle des réseaux d’alimentation en gaz sont autant de facteurs qui provoquent ce genre d’accidents parfois mortels, selon l’officier Abdat.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.