Flash Actu

64e anniversaire des explosions nucléaires dans le Sud algérien : Une brutalité coloniale qui acte la mort de la conscience (Goudjil)

Publié par le 14-02-2024, 17h52 | 7
|

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a affirmé, mardi, que les explosions nucléaires dans le Sud algérien exprimaient "une brutalité coloniale actant la mort de la conscience, polluant la terre et défigurant les corps".

"Aujourd'hui, nous commémorons le 64e anniversaire du crime des explosions nucléaires dans le Sahara de l'Algérie...

Je m'incline à la mémoire des martyrs, morts du fait de la brutalité coloniale incarnant une conscience morte, qui a pollué la terre et défiguré les corps. Il s'agit d'un crime qui se poursuit encore à travers de nouvelles victimes et la dissimulation de l'archive qui permettrait la décontamination des sites. Nous n'oublierons jamais", a écrit M. Goudjil sur son compte officiel sur les réseaux sociaux.

                                             "Un crime imprescriptible" (Boughali)  

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a affirmé, mardi, que les explosions nucléaires perpétrées par la France en Algérie sont "un crime imprescriptible". "Nous commémorons le 64e anniversaire des explosions nucléaires perpétrées par la France en Algérie, ravivant des blessures béantes, des crimes qui témoignent d'une cruauté sans égale que le colonialisme n'a pas pu voiler aux yeux de l'humanité.

C'est un crime imprescriptible", a écrit M. Boughali sur son compte officiel sur les réseaux sociaux.  

                          Rebiga donne le coup d’envoi d’une caravane  de solidarité au profit des habitants de Reggane  

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a donné, mardi soir à Adrar, le coup d’envoi d’une caravane de solidarité au profit des habitants de la région de Reggane (150 km au sud d’Adrar), à l’occasion de la commémoration du 64e anniversaire des explosions nucléaires effectuées par l’occupant français dans le Sud algérien.

Cette caravane, qui a pris le départ à partir du siège de la wilaya, est composée de plusieurs camions chargés de près de 80 tonnes d’aides en denrées alimentaires, équipements médicaux et paramédicaux, matelas, couvertures et fauteuils roulants destinés aux personnes aux besoins spécifiques. La caravane qui s'est ébranlée, dimanche depuis Alger en direction de Reggane, est organisée à l’initiative du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, en coordination avec le ministère de l'Industrie et de la Production pharmaceutique et le Croissant-Rouge algérien (CRA).

Intervenant à cette occasion, M. Rebiga accompagné de la présidente du CRA, Ibtissam Hamloui, a indiqué que cette wilaya "révolutionnaire a trop souffert des explosions nucléaires survenues à Reggane", signalant que cette caravane est une initiative organisée par le secteur des Moudjahidine depuis plusieurs années et traduit ainsi "les nobles valeurs de solidarité et de fraternité" du peuple algérien.

Il a ajouté que cette caravane de solidarité intervient en application des orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en rapport avec la prise en charge sociale des catégories affectées pendant la glorieuse Guerre de libération nationale.

De son côté, Mme Hamloui a souligné que le CRA commémore chaque année ce "triste anniversaire" par l’organisation d’actions de solidarité portant sur l’attribution d’aides humanitaires, et ce, avec le concours de plusieurs partenaires. Il est attendu que M. Rebiga interviendra dans la soirée sur les ondes de la Radio locale, selon le programme de la première journée de sa visite.

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit poursuivra mercredi sa visite dans la wilaya, au cours de laquelle il présidera la cérémonie de recueillement à la mémoire des glorieux martyrs de la Révolution algérienne, et procédera à l’inauguration et la baptisation d’un groupement scolaire du nom du défunt "Moudjahid Mohamed Djoudi"’, avant de présider à l’université Ahmed Draya, la cérémonie officielle commémorant le 64e anniversaire des explosions nucléaires françaises à Reggane (13 février 1960).

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.