Société

Palestine Ghaza : des familles mangent un repas tous les deux ou trois jours (OCHA)

Publié par DK NEWS le 21-06-2024, 16h07 | 5
|

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué jeudi que de nombreuses familles à Ghaza mangeaient un repas tous les trois jours, tandis que d'autres se partageaient la nourriture entre elles.

Le Bureau des Nations Unies a expliqué que des centaines de milliers de personnes déplacées dans le sud de Ghaza souffrent d'un accès limité aux abris, aux soins de santé, à la nourriture, à l'eau et aux installations sanitaires.

Il ajouté avoir mené des évaluations humanitaires dans les sites de déplacement de Deir al-Balah, Khan Younes et dans la région d'Al-Mawasi à Rafah. L'OCHA a notamment constaté que les gens vivaient dans des tentes et dans des abris temporaires surpeuplés qui ont besoin de réparations et n'offrent aucune protection contre la chaleur extrême.

Le bureau a également expliqué que l'accès à l'eau est très limité et que les gens sont obligés de faire la queue pendant de longues heures pour l'obtenir et sont obligés de dépendre de l'eau de mer pour leur usage domestique.

L'OCHA a, en outre, déclaré qu'il y avait une propagation continue des maladies infectieuses en raison du débordement des eaux usées, de la propagation des insectes, des rongeurs et des serpents ainsi que du manque presque total de matériel d'hygiène et d'installations sanitaires.

Il a indiqué que de nombreuses familles ont déclaré qu'elles ne mangeaient qu'un seul repas par jour, tandis que d'autres mangent un repas tous les deux ou trois jours et dépendent principalement du pain, du partage de nourriture avec d'autres familles et du rationnement des stocks.

L'OCHA a également expliqué que les restrictions d'accès continuaient de nuire gravement à la fourniture de l'aide et des services humanitaires essentiels dans l'ensemble de la bande de Ghaza.

Dans ce contexte, le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq, a souligné que les opérations humanitaires à Ghaza doivent être pleinement facilitées et tous les obstacles levés.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.