Santé

22e congrès de psychiatrie : Nécessité de réaliser des enquêtes nationales sur la toxicomanie (spécialiste)

Publié par DK NEWS le 03-03-2024, 16h58 | 4
|

La nécessité de réaliser des enquêtes nationales sur la toxicomanie afin de mieux connaitre le phénomène et les drogues consommées, a été soulignée samedi à Tizi-Ouzou par le Chef de service de psychiatrie addictologie au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir-Mohamed, Abes Ziri.

Cet Enseignant chercheur hospitalo-universitaire à la Faculté de médecine de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou, qui a présenté une communication au 22e congrès national de psychiatrie, a insisté sur l’importance de réaliser des études sur le phénomène de la toxicomanie à travers tout le pays et de lancer des enquêtes nationales sur ce phénomène, afin de mieux le cerner. "Il y a des études faites par des CHU comme celles réalisées par l’établissement de Tizi-Ouzou, mais pour mieux prendre en charge ce problème, il faut qu’il y ait des enquêtes à dimension nationale", a-t-il dit, expliquant que ce travail permettra d’avoir la véritable carte de l’ensemble des substances psycho-actives qui sont consommées dans notre pays.

Ce spécialiste a aussi insisté sur l’importance de l’implication de tous, médias, famille, société civile, autorités et médecins, dans la prévention primaire de la toxicomanie par l’intensification de la sensibilisation contre ce fléau, le but étant d’ "empêcher la rencontre entre la drogue et la personne".

A ce propos, Pr Bensaida de l’établissement hospitalier (EHS) Arrazi d’Annaba a souligné, dans sa communication, le rôle de la famille dans la prévention et la prise en charge des personnes addictes. Dans sa communication intitulée "problématiques familles dans les addictions", elle a observé que si la famille fait partie du problème à cause des conflits familiaux, l’absence de communication et la violence, entre autres, conduisant à la toxicomanie du ou des membres les plus vulnérables, elle est aussi partie de la solution.

"Le travail avec les familles s’avère un outil important pour soutenir et favoriser la démarche du patient en faveur de la désintoxication", a-t-elle affirmé. A noter que ce 22e congrès abrité par l’Etablissement hospitalier spécialisé en psychiatrie (EHS), Fernane Hanafi de Oued Aissi, dans la commune de Tizi-Ouzou, est initié conjointement par les associations des Psychiatres du Djurdjura "Djurdjura Psy" et nationale de lutte contre les fléaux des addictions ainsi que l’équipe du service de Psychiatrie-Addictologie du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.