Monde

Somalie : Six Marocains liés à "Daech" condamnés à mort

Publié par DK NEWS le 02-03-2024, 14h54 | 1
|

Six ressortissants marocains ont été condamnés à mort par un tribunal militaire de Somalie en raison de leurs liens avec le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech), ont rapporté vendredi des médias.

Le vice-président du tribunal militaire de Bossaso, dans le Puntland (nord de la Somalie), Ali Dahir, a condamné jeudi à mort les six Marocains pour avoir tenté de "détruire la vie de la société musulmane, celle du peuple somalien et de semer le chaos dans le pays", selon les médias.

Le tribunal a également condamné un ressortissant éthiopien et un citoyen somalien à 10 ans de prison dans le cadre de la même affaire.

Le procureur Mohamed Hussein a déclaré aux journalistes que les six Marocains avaient été arrêtés au Puntland et que l'enquête se poursuivait depuis près d'un mois.

La Somalie est confrontée depuis 17 ans à une insurrection menée par le groupe terroriste Al-Shabab, lié au réseau Al-Qaïda, et des terroristes de "Daech" opèrent également dans le pays.

Depuis 2022, l'armée somalienne mène une guerre contre Al-Shebab dans la plupart des gouvernorats du pays et a pu reprendre le contrôle de plusieurs villes, mais le groupe terroriste mène encore des attaques, ciblant des sites gouvernementaux, des hôtels, des restaurants et des lieux publics.

 

                     6,9 millions de personnes auront besoin d'aide en 2024 (PAM)

 

Environ 6,9 millions de Somaliens devraient avoir besoin d'une assistance humanitaire vitale et de protection en 2024, a annoncé vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM) dans un communiqué publié à Mogadiscio.

Les inondations provoquées par le phénomène El Nino depuis octobre 2023, combinées aux séquelles d'une sécheresse, à un conflit prolongé et aux prix élevés des denrées alimentaires continuent d'alimenter l'insécurité alimentaire aiguë en Somalie, indique le communiqué.

"Des niveaux élevés de malnutrition persistent en Somalie, avec 1,7 million d'enfants de moins de cinq ans qui devraient souffrir de malnutrition aiguë en 2024, dont 430.000 enfants susceptibles d'être confrontés à une malnutrition aiguë sévère potentiellement mortelle - attribuable à une charge de morbidité élevée et à un accès insuffisant à la santé et à la nutrition", précise encore le PAM.

Le Programme alimentaire onusien, a révélé avoir besoin de 342,2 millions de dollars de financement net pour toutes les activités au cours des six prochains mois afin d'intensifier la réponse humanitaire en Somalie.

Les pluies du Deyr (saisons des pluies) d'octobre-décembre 2023, qui ont provoqué des inondations dévastatrices, ont connu une fin précoce, mais les impacts des inondations ont été substantiels, avec 2,4 millions de personnes affectées, 1 million de personnes déplacées et des récoltes complètement détruites le long des rivières Juba et Shabelle, selon le PAM.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.