Santé

Palestine Ghaza : deux nourrissons tombent en martyrs à cause de la déshydratation et de la malnutrition

Publié par DK NEWS le 01-03-2024, 15h24 | 9
|

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé,  mardi, que deux nourrissons sont tombés en martyrs des suites de  déshydratation et de malnutrition dans le nord de l’enclave.  
Le ministère a déclaré, dans un communiqué, que «deux nourrissons sont  tombés en martyrs des suites de déshydratation et de malnutrition à  l’hôpital Kamal Adwan, dans le nord de la bande de Ghaza». La même source a affirmé que la déshydratation et la malnutrition  «menacent la vie de milliers d’enfants et de femmes enceintes dans la bande  de Ghaza». Le ministère a appelé les institutions internationales à «mener une  enquête médicale complète dans les refuges, à surveiller et traiter ceux  qui souffrent de déshydratation et de malnutrition, et à prévenir une  catastrophe humanitaire».
Il a souligné que «les institutions de l’ONU ont la responsabilité morale  et fonctionnelle de protéger les enfants et les femmes, et de fournir tous  les moyens de survie face à la famine qui frappe la bande de Ghaza». Le ministère a appelé la communauté internationale à «mettre fin aux  crimes de génocide commis par l’occupation sioniste dans la bande de  Ghaza».
Le 19 février, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti  que la forte augmentation de la malnutrition chez les enfants et les femmes  enceintes et allaitantes dans la bande de Ghaza constituait une «menace  sérieuse» pour leur santé, en particulier avec l’agression sioniste barbare  qui se poursuit.
Ted Chaiban, directeur exécutif adjoint de l’UNICEF, a déclaré que Ghaza  était sur le point de connaître une «explosion du nombre de décès  d’enfants», qui «doublerait le niveau déjà insupportable de mortalité  infantile».
Il a rappelé que l’UNICEF avait prévenu que le secteur était «au bord  d’une crise nutritionnelle». Le 17 novembre, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour  les réfugiés de Palestine (UNRWA) a annoncé que les habitants du nord de la  bande de Ghaza sont «au bord de la famine et n’ont nulle part où aller» à  cause de l’agression sioniste qui fait rage. Depuis le 7 octobre 2023, l’entité sioniste mène une agression  dévastatrice dans la bande de Ghaza, qui a entraîné des destructions  massives d’infrastructures et des dizaines de milliers de martyrs, pour la  plupart des enfants et des femmes, en plus d’une catastrophe humanitaire  sans précédent, selon des sources palestiniennes et onusiennes.  
                          Ghaza : 120 patients évacués de l’hôpital Nasser de Khan Younès (autorité sanitaire) 
Au moins 120 patients ont dû être évacués du  complexe médical Nasser de la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande  de Ghaza, a rapporté l’agence de presse  palestinienne (Wafa) mardi citant  l’autorité sanitaire de l’enclave.    «Nous devons évacuer plus de 120 patients du complexe médical Nasser vers  d’autres hôpitaux pour qu’ils reçoivent des soins médicaux», a déclaré  l’autorité sanitaire, évoquant la fermeture de divers équipements médicaux  en raison des frappes sionistes.    L’hôpital Nasser, deuxième plus grand hôpital de la bande de Ghaza, a  cessé de fonctionner après une opération militaire sioniste le 14 février,  selon la même source.


|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.