Santé

Lutte contre le cancer : Parmi les priorités de l’Etat (ministère)

Publié par DK NEWS le 17-02-2024, 15h49 | 4
|

Le directeur général de la prévention au  ministère de la Santé, Dr. Djamel Fourar a affirmé, jeudi à Alger, que la  lutte contre le cancer était l’une des priorités de l’Etat consacrées par  le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à travers  l’installation d’une Commission nationale pour la prise en charge des  cancéreux tout en leur garantissant un meilleur traitement.  

Cette déclaration a été faite lors de l’ouverture des travaux d’une  journée d’évaluation du 7e salon national de l’information sur le cancer  organisé du 3 au 5 février par le ministère de la Santé en collaboration  avec l’association «El Amel» pour la lutte contre le cancer en présence du  représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Nouhou Amadou.

Dans son allocution à cette occasion, M. Fourar en sa qualité de  représentant du ministre de la Santé, Abdelhak Saihi a précisé que «la  lutte anti-cancer est l’une des priorités de l’Etat consacrée par le  Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a mis en place la  Commission nationale pour la prise en charge des cancéreux et ordonné leur  prise en charge dans les meilleures conditions».

Chaque cancéreux en Algérie bénéficiera d’une «prise en charge totale, et  ce en application des instructions du Président de la République, rassurant  les malades que «l’Etat a mis la santé des citoyens en tête de ses  priorités». Il a insisté sur «l’impératif de sensibiliser les citoyens, toute  catégorie confondue, quant à l’importance de suivre un régime alimentaire  sain et d’exercer une activité sportive pour prévenir cette maladie».

Concernant cette rencontre, Dr Fourar a indiqué qu’elle s’est tenue pour  «faire une évaluation de la 7e édition du Salon d’information sur le cancer  à l’instar des principales activités qu’elle a connues et distinguer les  participants à sa réussite dont les établissements hospitaliers, les  associations et les différents acteurs pour les efforts consentis en faveur  de la prise en charge des cancéreux». Le responsable a précisé que l’édition de cette année a connu «une hausse  notable» du nombre d’exposants et de participants par rapport à la  précédente et que la prochaine aura «une dimension internationale et sera  une opportunité pour échanger les expériences et les expertises avec  d’autres pays». 

 De son côté, la sous-directrice au ministère de la Santé, Dr Djamila  Nadir, a expliqué que la 7e édition du salon «a connu une grande  participation de la part des établissements sanitaires, des associations et  d’autres secteurs», soulignant que la prochaine édition «verra une  prolongation des délais d’organisation afin de permettre à un plus grand  nombre de citoyens de bénéficier des activités et des offres».

A cette occasion, la même responsable a également salué la «décision du  président de la République de prendre en charge les patients atteints de  cancer non assurés sociaux, la considérant comme une étape importante  permettant aux patients d’accéder aux soins». Pour sa part, la Secrétaire générale de l’Association «Al-Amal», Hamida  Kettab, a souligné le «rôle majeur» de la prévention dans la réduction des  cas de cancer, saluant les efforts de tous les acteurs et participants au  salon dans le domaine de la sensibilisation des citoyens».  Elle a également salué l’engagement du président de la République dans la  «lutte contre la maladie et ses récentes décisions qui vont dans l’intérêt  des patients et facilitent leur accès aux soins». 

                                 Remise de la carte «Chifa» aux cancéreux non assurés sociaux  

La carte «Chifa» a été remise, jeudi à Alger,  aux cancéreux non assurés sociaux, pour leur permettre de bénéficier d’une  couverture sociale comprenant 1.700 médicaments anticancéreux, et ce en  application des directives du président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune. Présidant la cérémonie de remise de cette carte, en compagnie du ministre  de la Santé, Abdelhak Saihi et du président de la Commission nationale de  prévention et de lutte contre le cancer, Pr. Adda Bounedjar, le ministre du  Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, a indiqué  que cette opération s’inscrivait dans le cadre de l’application des  directives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune  concernant la prise en charge complète et immédiate des cancéreux non  assurés sociaux.

Il a expliqué que cette carte permettait aux personnes atteintes de cancer  et non assurées sociales de bénéficier d’une couverture comprenant 1.700  médicaments anticancéreux, ajoutant qu’»il a été procédé aujourd’hui à la  remise de la carte à un premier groupe de patients à Alger, une opération  qui sera élargie aux autres patients concernés dans toutes les wilayas du  pays». Pour rappel, le Président de la République avait enjoint, en procédant à  l’installation de la Commission nationale de prévention et de lutte contre  le cancer, au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale,  d’assurer une prise en charge totale et immédiate aux cancéreux qui ne  bénéficient pas d’une assurance sociale, sans qu’ils aient à accomplir les  procédures administratives au préalable.

Dans l’objectif d’alléger la charge sur les familles des patients, le  Président de la République a également ordonné de prendre en charge les  malades dès leur arrivée aux établissements sanitaires, avec prise de  toutes les mesures thérapeutiques et mise à disposition des équipements  médicaux à l’instar des réactifs de laboratoire et des médicaments.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.