Hi-Tech

Etas Unis : L'alunisseur d'une entreprise privée américaine survit toujours dans l'espace

Publié par DK NEWS le 14-01-2024, 15h35 | 5
|

Plus de quatre jours après son décollage, et malgré une fuite de carburant ayant voué la mission à l'échec, l'alunisseur d'une entreprise américaine continue tant bien que mal à opérer dans l'espace -- en tout cas pour le moment.

La start-up Astrobotic, ayant développé l'alunisseur Peregrine, devait tenter le premier atterrissage d'un appareil américain sur la Lune depuis plus de 50 ans.

Mais l'entreprise a fait savoir en début de semaine que l'appareil ne pourrait pas atterrir comme prévu sur la surface lunaire.Malgré tout, les équipes d'Astrobotic continuent à chercher "des solutions pour étendre sa durée de vie", a déclaré vendredi l'entreprise, qui l'opère désormais comme un vaisseau afin de réunir un maximum de données en vue d'une prochaine tentative.

Selon la jeune société, l'anomalie rencontrée peu après le décollage lundi pourrait provenir d'une valve ayant mal fonctionné, et ayant provoqué la "rupture d'un réservoir". Résultat: une fuite de carburant affecte depuis l'alunisseur.

Astrobotic n'a pas pour autant baissé les bras, et ses efforts ont payé: l'engin a pour le moment réussi à rester sur sa trajectoire, et à s'éloigner de plus de 350.000 kilomètres de la Terre.

Les cargaisons à bord, notamment des instruments scientifiques de la Nasa, ont réussi à transmettre des données. Deux d'entre eux procèdent à des mesures des radiations en vol, a indiqué la Nasa.

"Envoyer un vaisseau vers la Lune n'est pas simple", a écrit sur X (ex-Twitter) Nicky Fox, administratrice associée à la Nasa en charge des missions scientifiques.

"Je salue le dur travail, la ténacité et l'engagement d'Astrobotic, au moment où ils font face aux défis de leur mission." La façon dont l'alunisseur terminera son aventure n'est pas encore claire, même si certains mordus d'espace spéculent sur un crash possible sur la surface lunaire.    

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.