Hi-Tech

Espace ISS : la Russie et la Nasa d'accord pour des vols croisés jusqu'en 2025

Publié par DK NEWS le 03-01-2024, 15h20 | 4
|

La Russie et la Nasa se sont mis d'accord pour prolonger leurs vols croisés vers la Station spatiale internationale (ISS) jusqu'en 2025, a annoncé jeudi l'Agence spatiale russe (Roscosmos). "Afin de maintenir la fiabilité du fonctionnement de l'ISS en général" et de garantir la présence d'au moins un représentant de Roscosmos et de la Nasa sur leurs segments respectifs de la station, "un accord a été atteint avec les partenaires américains en 2023 pour prolonger les vols croisés jusqu'en 2025", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Deux additifs à l'accord entre la Russie et la Nasa sur les vols vers l'ISS ont été signés à ces fins en juillet et en décembre 2023, selon la même source.

La Russie a annoncé dès juillet 2022 son intention de se retirer "après 2024" de l'ISS, où se trouvent en permanence ses cosmonautes et dans laquelle elle joue un rôle clé. La création d'une nouvelle station orbitale russe est dès lors présentée comme la priorité par Roscosmos.

 

    Une nouvelle tentative de lancement de la fusée japonaise H3 prévue le 15 février

 

Après deux premiers échecs cuisants cette année, une troisième tentative de réussir le premier vol du nouveau lanceur lourd japonais H3 est prévue le 15 février prochain, a annoncé jeudi l'agence d'exploration aérospatiale du pays, la Jaxa. Ce successeur des fusées H2-A de la Jaxa est censé permettre au Japon d'assurer des lancements spatiaux commerciaux plus fréquents, environ six fois par an, plus sûrs et moins coûteux, afin de rivaliser avec des lanceurs étrangers comme le Falcon 9 de l'entreprise américaine SpaceX.

Mais depuis 2014 le développement du H3, un imposant lanceur de 63 m de haut, pesant 574 tonnes hors charge utile, a pris plus de temps - et d'argent - que prévu. Son vol inaugural a échoué deux fois en 2023, écornant au passage la réputation de fiabilité de la Jaxa.

En février dernier, la fusée avait été incapable de décoller de la base spatiale japonaise de Tanegashima (sud-ouest), en raison d'un problème d'allumage de ses propulseurs d'appoint (boosters).

Puis en mars, la fusée a d'abord réussi à décoller mais l'allumage des moteurs de son deuxième étage n'a pas fonctionné, contraignant la Jaxa à faire exploser 'engin en plein vol. En cas de report de dernière minute en raison de conditions météo défavorables le 15 février, une autre fenêtre de tir a aussi été fixée du 16 février au 31 mars, a précisé la Jaxa dans un bref communiqué.  

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.