Actualité

Histoire de la Révolution algérienne : Le 11 décembre 1960 "un moment glorieux duquel les Algériens puiseront force et détermination" (Revue El Djeich)

Publié par le 09-12-2023, 18h05 | 10
|

La commémoration du 63e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 constitue un moment glorieux duquel les Algériens puiseront la force et la détermination pour poursuivre l'édification de l'Algérie nouvelle qui, quatre années après l'élection du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, "avance à pas sûrs" et dans un climat de sécurité, de stabilité et de quiétude, a affirmé la revue El Djeïch dans son dernier numéro.
La journée du 11 décembre 1960 constitue aussi une occasion pour "renouveler à nos ancêtres le serment et suivre la voie qu'ils ont tracée et préserver le legs afin de faire en sorte que notre mémoire et celle des jeunes, en particulier, invoque à tout moment le glorieux passé de notre pays duquel nous puiserons la force et la détermination nécessaires pour poursuivre l'édification de l'Algérie nouvelle qui, quatre années après l'élection de Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à la magistrature suprême, avance à pas sûrs dans la bonne direction à différents niveaux et dans tous les domaines dans un climat de sécurité, de stabilité et de quiétude", a souligné El Djeïch.
Dans son éditorial intitulé "Algérie nouvelle, orientation nationale et positions honorables", la revue observe que "rien ne pourra freiner sa marche, comme l'a souligné Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans son allocution prononcée lors de la rencontre qu’il a présidée avec des acteurs économiques à l'issue des Journées de l'entrepreneuriat, organisées le mois dernier".
Pour la publication, "notre pays qui a toujours agi conformément aux principes de la souveraineté nationale et de l'intérêt suprême de la Nation, qui a su surmonter de nombreuses crises et des tournants décisifs dont il en est sorti encore plus fort et plus résolu, saura plus que jamais relever les différents défis, quelles qu'en soient la nature et l'origine, grâce à la force et à la foi de ses hommes, parmi lesquels les personnels de l'Armée nationale populaire".
Ces derniers qui "n'ont eu de cesse de donner le plus bel exemple de résistance, de détermination et de cohésion, continuent, aujourd'hui, avec le même esprit d'engagement et de dévouement, de s'acquitter de leurs nobles missions de préservation de la sécurité et de la stabilité de l'Algérie", poursuit l'édito d'El Djeïch.
D'autre part, la publication a relevé que "dans un monde caractérisé par l'instabilité, dans un contexte international et régional empreint de craintes et de tensions que reflète une situation exceptionnelle, complexe et sensible, ce mois de décembre coïncide également avec le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme que le monde commémore cette année en assistant, dans un mutisme assourdissant, aux crimes odieux et aux massacres immondes perpétrés par l'entité sioniste à l'encontre du peuple palestinien sans défense".
"En totale violation du droit international et du droit international humanitaire, elle (l'entité sioniste) cible les enfants, les femmes, les personnes âgées et les hôpitaux, dans une véritable guerre d'extermination, avec pour finalité l'exil forcé du peuple palestinien, au mépris des droits les plus élémentaires", déplore la revue. "Il s'agit là de véritables crimes contre l'humanité et de crimes de guerre qui appellent à la traduction de leurs auteurs devant les tribunaux compétents, comme plaidé par Monsieur le Président de la République qui avait lancé un appel à tous les hommes libres du monde, les juristes arabes et les instances et organisations internationales des droits de l'Homme à intenter une action judiciaire devant la Cour pénale internationale et les organisations internationales de défense des droits de l'Homme contre l'entité sioniste. Il s'agit du seul et unique moyen pour mettre fin à des décennies d'impunité pour les crimes commis contre les Palestiniens", affirme la même source.
La publication conclut en mentionnant que "cet appel réaffirme, une fois de plus, la position immuable de notre pays vis-à-vis de cette blessure profonde dans le corps de la Nation, qui restera toujours source d'intérêt et de préoccupation pour l'Etat algérien, lequel n'a jamais renoncé et ne renoncera en aucun cas à ses principes et ses positions constantes en faveur des causes justes dans le monde, au premier rang les causes palestinienne et sahraouie".

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.