Régions

Tizi-Ouzou : Lancement de plantation de 5.200 plants forestiers

Publié par le 02-12-2023, 17h18 | 9
|


Une opération de volontariat pour la plantation de 5.200 plants forestiers? sur une superficie de 2,5 ha, a été lancée jeudi à Tizi-Ouzou par les autorités locales. Le coup d'envoi de cette opération, deuxième du genre après celle menée le 21 octobre dernier à l’entame de la campagne de plantation 2023/2024, a été donné par le wali?, Djilali Doumi, au "Pont de Takhoukht". Ont participé à l'évènement, des éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), des représentants de différentes directions de wilayas, des élus locaux et nationaux, de représentants du mouvement associatif et autres organisations de la société civile, pour faire reverdir les espaces incendiés par les précédents feux de forêts. M. Doumi a mis en exergue l’importance de ce genre d’initiatives qui permet de réparer les dégâts causés par les feux de forêt, mais aussi de préserver la résilience des espaces qui ont été fragilisés par les incendies et qui sont devenus beaucoup plus exposés au phénomène d’érosion du sol.
Il a salué les participants à cette opération qui "ont donné, à l’occasion, une image de la citoyenneté positive, soucieuse de la préservation de l’environnement, ainsi que de l’intérêt de la communauté et de la collectivité", a-t-il dit. Concernant les espèces choisies pour le site de Takhoukht, il s’agit, notamment, du peuplier blanc, l’eucalyptus, le casuarina et le cyprès, selon les détails fournis par le conservateur des forêts, Youcef Ould Mohamed, qui a relevé que ce sont des plants produits localement à la pépinière de la conservation des forêts et qui "s’acclimatent très bien". Ce même responsable a fait savoir qu’outre l’opération d’aujourd’hui, d’autres volontariats sont prévus. Il s’agit, particulièrement, de celui qui aura lieu à la forêt d’Ait Oumalou (région de Larbaâ n’Ath Irathen) dont 200 ha ont été incendiés en 2021. Une opération de reboisement de 50 ha en chêne-liège a déjà été réalisée, a noté le conservateur qui a assuré que "les efforts seront poursuivis jusqu'à reboiser la totalité de la superficie détruite, soit l’ensemble des 200 ha". Une autre opération de volontariat est aussi prévue au village de Boumansour dans la commune de Yakourene. Cette fois-ci, le reboisement visera la fixation d’un site instable.  "Dans cette localité, en allant vers la commune de Zekri, il y a un important glissement de terrain qui menace la voie carrossable. Nous nous somm es mis d’accord avec le comité de village pour lancer une opération de plantation pour stabiliser le site", a indiqué M. Ould Mohamed. Le conservateur des forêts a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’ensemble des comités de villages et des associations qui ont des projets de plantation, de se rapprocher de la conservation afin de mettre sur pied de telles initiatives.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.