Régions

Tipasa : Mise en service partiel du barrage de Kef Eddir au profit de trois communes

Publié par le 28-11-2023, 19h33 | 23
|

Le ministre de l'Hydraulique, Taha Derbal, a supervisé lundi à Tipasa, l'entrée en service partiel du barrage de Kef Eddir, sur les hauteurs de Damous (extrême Ouest de la wilaya), en vue de l’alimentation de trois communes de l'Ouest de la région en eau potable, dans l’attente de la réception définitive du projet, fin mars prochain. La première phase d'exploitation progressive du barrage de Kef Eddir est intervenue après achèvement des travaux de raccordement des communes de Damous, Gouraya et Al-Arhat aux conduites de pompage, au même titre que les travaux des réservoirs d'eau et des stations de pompage. Les travaux du projet se poursuivent actuellement en vue de l’alimentation de huit communes de l'Ouest de Tipasa, avant sa mise en exploitation définitive en mars prochain, selon le ministre. A l'issue de sa visite de travail à Tipasa, M. Derbal, qui était accompagné du wali Aboubakr Seddik Boucetta, a indiqué que l’"exposé présenté par les responsables de l'Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) a fixé le mois de juin prochain pour la réception de la totalité du projet du barrage de Ke f Eddir. Néanmoins, j’ai donné des instructions pour doubler la cadence des travaux dans le but d’avancer ce délai à fin mars 2024". Il a assuré, à ce titre, que l'avancement des délais de réception de ce projet de transfert hydrique, lancé en chantier en juillet 2022, est "une nécessité urgente au vu des difficultés auxquelles sont confrontées nombre de communes de Tipasa en raison du manque d’eau, dont notamment les huit communes restantes, sur un total de 11 ciblées par ce projet de transfert hydrique". Il s’agit des communes de Hadjret Ennos, Sidi Ghiles, Messelmoune, Aghbal, Sidi Semiane et Beni Milek, en plus du renforcement de l’AEP dans la commune de Tipasa, Une fois ce projet stratégique opérationnel, la distribution d'eau à Tipasa va enregistrer "une importante amélioration", selon ses concepteurs qui prévoient une moyenne de distribution de 16 h/Jour, au lieu des programmes actuels de distribution allant d’une fois tous les deux jours à une fois tous les quatre jours, selon les explications fournies sur place. Ce projet a enregistré un grand retard dans sa réalisation. Il a été lancé en chantier en 2006, avant l’arrêt de ses travaux en 2011 à cause de l’entreprise réalisatrice qui n’a pas tenu ses engagements. Il fut relancé durant la même année. 
Outre Tipasa, ce barrage permettra, également, l’alimentation en eau potable de plusieurs communes d’Aïn Defla et de Chlef, parallèlement à l’exploitation d’une partie de ses eaux dans l’irrigation agricole. Selon sa fiche technique, ce transfert hydrique assurera un volume annuel global de 21 millions de m3 d’eau, dont 8. 613 m3/jour au profit de 58 zones d'ombre,. Ce projet "d'envergure régionale" englobe la réalisation de 110 km linéaires de canalisations, 14 stations de pompage et 13 réservoirs d'une capacité de 140.000 m3, outre une station de traitement des eaux d'une capacité de production de 210 000 m3/jour, devant être réceptionnée en trois étapes, permettant chacune la production et le transfert de 70.000 m3 d'eau/jour pour assurer l'approvisionnement des citoyens en eau potable.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.