Hi-Tech

Réseaux sociaux : Plus de 90 % des contenus défendant la cause palestinienne supprimés depuis le 7 octobre (rapport)

Publié par le 27-11-2023, 17h51 | 6
|

Plus de 90% des contenus multimédia défendant la cause palestinienne sur les réseaux sociaux a été supprimé depuis le début de l'agression sioniste contre la bande de Ghaza, le 7 octobre, selon un rapport publié par le magazine américain Forbes.

D'après le document, les autorités d'occupation sionistes ont envoyé environ 9 500 demandes depuis le 7 octobre à Meta - qui possède Facebook et Instagram - pour supprimer du contenu lié à l'agression à Ghaza "En conséquence, environ 94% de ce contenu a été supprimé", a déclaré la chercheuse en numérique Mona Shttayeh, citant le rapport. 
Et le nombre de demandes de suppression de tels contenus a augmenté depuis la publication du rapport, a-t-elle indiqué. 
Selon elle, il est "impossible" de comprendre l'"ampleur" du grand nombre de demandes visant à restreindre le contenu palestinien qui ont décuplé depuis le 7 octobre. 
Avant l'agression, les contenus pro-palestiniens étaient déjà soumis à la censure, aux restrictions et à l’interdiction. 
En 2021, Facebook a été accusé par des militant s d'avoir censuré sur sa plateforme les publications liées à l'assaut militaire sioniste à Ghaza et les manifestations contre les expulsions forcées des familles de Sheikh Jarrah la même année. 
Le géant des réseaux sociaux a ensuite fait l’objet d’une enquête et a été reconnu coupable de violation des droits humains des Palestiniens. Shttayeh a également souligné que les incitations et les discours de haine contre les Palestiniens sur les réseaux sociaux ont aussi augmenté avec le début de l'agression sioniste à Ghaza. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.