Economie

Etats-Unis : Les taux devraient probablement être encore relevés cette année (Fed)

Publié par DK NEWS le 24-09-2023, 15h31 | 7
|

Une responsable de la banque centrale américaine (Fed) a répété vendredi que les taux devraient probablement être encore relevés cette année pour parvenir à juguler l'inflation de façon durable, et rester à un niveau élevé pendant plus longtemps que prévu.

"L'inflation est encore trop élevée, et je pense qu'il sera probablement approprié que le comité augmente encore les taux et les maintienne à un niveau restrictif pendant un certain temps afin de ramener l'inflation à notre objectif de 2,0%", a déclaré Michelle Bowman, une gouverneure de la Fed, lors d'un discours devant des banquiers à Vail, dans le Colorado.

Le comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC, s'est réuni mardi et mercredi, et a annoncé un maintien des taux à leur niveau actuel, dans la fourchette de 5,25-5,50%. Ils anticipent cependant une hausse supplémentaire d'ici fin-2023, et des taux légèrement supérieurs à 5,0% en 2024, un niveau plus élevé que prévu.

Car le ralentissement de l'inflation pourrait être moins rapide qu'espéré, elle devrait rester "supérieure à 2% au moins jusqu'à la fin de 2025", a sou ligné Michelle Bowman. Après avoir ralenti pendant un an, l'inflation a rebondi cet été aux Etats-Unis, en raison notamment de la hausse mondiale des prix du pétrole. "Je vois un risque persistant que les prix de l'énergie augmentent encore et annulent certains des progrès que nous avons observés en matière d'inflation ces derniers mois", a averti la gouverneure.

"Compte-tenu des données en demi-teinte - des dépenses solides mais une baisse de l'inflation et des révisions à la baisse des emplois créés au cours des mois précédents - j'ai soutenu la décision du FOMC de maintenir les taux" stables, mercredi, a-t-elle précisé. Cette membre du conseil des gouverneurs de la Fed a par ailleurs évoqué la crise bancaire du printemps, qui a suivi la faillite en mars de Silicon Valley Bank (SVB), et a conduit à un resserrement des conditions de crédit. "Malgré ce durcissement des normes d'octroi de crédit bancaire, nous n'avons pas observé de signes d'une forte contraction du crédit qui ralentirait considérablement l'activité économique", a-t-elle détaillé. Depuis mars 2022, le principal taux directeur de la Fed a été relevé à 11 reprises, un rythme très rapide. L'inflation s'est établie en août à 3,7% sur un an, selon l'indice CPI.

L'indice PCE, privilégié par la Fed, était de 3,3% en juillet, les données d'août seront publiées le 29 septembre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.