Société

Tamanrasset : Entrée en service prochaine d’une station de surveillance environnementale

Publié par DK NEWS le 19-04-2022, 15h44 | 7
|

La wilaya de Tamanrasset s’est dotée d’une station de surveillance environnementale qui accompagnera les activités des opérateurs industriels et dont la mise en service 
se fera "très prochainement", ont affirmé lundi les responsables du secteur.  

Le projet comporte trois (3) laboratoires dotés d’équipements modernes pour la surveillance de la pollution et la qualité de l’air et pour l’accompagnement des établissements classés et les opérateurs industriels, ont-ils expliqué lors de la visite de travail lundi de la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, dans la wilaya.

Opérationnel effectivement dans 20 jours, en attendant la finalisation de son équipement, le projet, d’un coût de 150 millions DA, revêt une importance pour la région, a souligné la ministre, avant d'appeler à hâter son entrée en exploitation et à associer les élus et les acteurs de la société civile locaux dans la sensibilisation aux missions de cette structure de protection de l’environnement qui traduit les efforts de l’Etat dans le domaine environnemental.

La station sera appelée à accompagner quelque 400 établissements c lassés dans la région et assurera des prestations aux wilayas limitrophes d’In-Guezzam et In-Salah, a-t-on fait savoir.

Sur site, une présentation a été également faite à la délégation ministérielle sur la réalisation et l’équipement d’un centre d’enfouissement technique, d’un coût de 400 millions DA et actuellement au stade de l’étude technique, comprenant, entre autres, un bassin d’enfouissement, une clôture, un hangar de maintenance et un autre d’entreposage. Dans le même contexte, Mme Moualfi a appelé, conformément au plan d’action de son département, à l’adoption du système de tri sélectif des déchets et à leur recyclage, avant de souligner l’importance de l’action collective en matière de protection de l’environnement.

Un exposé a été fait aussi sur le système global de gestion intégrée des déchets ménagers et assimilés, suggéré par un bureau d’études spécialisé et présentant un mode nouveau de gestion des déchets depuis leur collecte à leur acheminement aux décharges, à travers un système de gestion numérique de l’opération suivant un circuit prédéfini.

 L'avantage de ce projet offre, en plus d’une meilleure prise en charge de l’opération de collecte, une réduction des coûts de gestion des déchets (de 25 à 30% dans une première phase, puis à 50%) grâce à une plateforme électroniq ue de gestion, l’établissement d’un contact direct avec le citoyen et la disposition de données statistiques précises et en temps réel, a-t-on expliqué.

La ministre de l’Environnement poursuivra mardi sa visite de travail dans la wilaya par l’inspection du projet de parc citadin de Tamanrasset et présidera une rencontre avec les représentants de la société civile locale et du mouvement associatif activant dans le domaine de l’Environnement.


|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.