Société

Pakistan : Six condamnés à mort pour le meurtre d'un Sri-Lankais soupçonné de blasphème

Publié par DK NEWS le 19-04-2022, 15h41 | 167
|

Six hommes ont été condamnés à la peine de mort lundi au Pakistan, et des dizaines d'autres à des peines de prison allant de deux ans à la perpétuité, après le meurtre brutal par la foule en décembre dernier d'un directeur d'usine sri-lankais soupçonné de blasphème. Un tribunal a jugé coupables du meurtre de Priyantha Diyawadana 88 des 89 accusés : il en a condamné six à la peine de mort, neuf à la prison à vie, et les autres à des peines allant de deux à cinq ans de prison, selon des procureurs et un avocat de la défense. Ce lynchage par la foule, le 3 décembre dernier à Sialkot (nord-est), avait suscité l'indignation, le Premier ministre de l'époque, Imran Khan, parlant d'un "jour de honte pour le Pakistan".

Peu de sujets sont aussi explosifs que le blasphème dans ce pays, où le moindre soupçon d'insulte à l'islam peut dégénérer en violentes protestations et lynchages.

"L'équipe des procureurs a travaillé très dur pour présenter son dossier au tribunal et parvenir à ce jugement.

Nous sommes satisfaits du résultat", a commenté le procureur général principal, Abdul Rauf Wattoo.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.