Economie

Transparence fiscale : L’Algérie devient le 32ème pays signataire de la Déclaration de Yaoundé

Publié par DK NEWS le 01-12-2021, 17h04 | 11
|

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a pris part mardi, à une rencontre avec Mme Zayda Manatta, Cheffe du Secrétariat du Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales (le Forum mondial), a indiqué un communiqué du ministère des Finances. «Cette rencontre virtuelle fait suite à la récente adhésion de l’Algérie au Forum mondial», a précisé la même source, soulignant que «l'Algérie vient également d’ajouter sa voix à la Déclaration de Yaoundé, une importante initiative africaine en faveur de la transparence et de l'échange de renseignements à des fins fiscales».

«Comme tous les autres membres du Forum mondial, l'Algérie participera sur un pied d'égalité et s'engage à combattre l'évasion fiscale par la mise en œuvre des normes internationalement reconnues de transparence et d'échange de renseignements à des fins fiscales», a indiqué M. Benabderrahmane, cité par le communiqué, au cours de cette rencontre.

La Déclaration de Yaoundé, initialement signée par quatre pays en novembre 2017, encourageait l'Uni on africaine à entamer une discussion de haut niveau sur la coopération fiscale et les flux financiers illicites et leur lien avec la mobilisation des ressources nationales, explique le document. Quatre ans plus tard, avec le soutien de l’Algérie, 32 ministres africains des Finances et la Commission de l'Union africaine soutiennent désormais la déclaration, souligne le communiqué. En tant que membre du Forum mondial, «l'Algérie participera également à l'Initiative Afrique, un programme de travail lancé en 2014 pour soutenir la mobilisation des recettes intérieures et la lutte contre les flux financiers illicites en Afrique par le biais d'une transparence fiscale et d'un échange de renseignements renforcés», ajoute le ministère.

Le Forum mondial est «le principal organisme multilatéral dont le mandat est de veiller à ce que toutes les juridictions adhèrent au même standard élevé de coopération internationale en matière fiscale», note le document, ajoutant que «cet objectif est atteint grâce à un solide processus de suivi et d'examen par les pairs, auquel l'Algérie sera soumise».

En outre, le Forum mondial administre également «un vaste programme de renforcement des capacités afin d’aider ses membres à appliquer les normes et les administrations fiscales à faire le meilleur usage possible des  canaux de partage de renseignements à l’échelle internationale», conclut le ministère.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.