Société

Chine : Le taux de natalité au plus bas depuis plus de 40 ans

Publié par DK NEWS le 24-11-2021, 15h28 | 8
|

Le taux de natalité s'est effondré l'an dernier en Chine, tombant à son plus bas niveau depuis plus de 40 ans, malgré les efforts des autorités pour convaincre les familles de s'agrandir. Bien qu'ayant autorisé les Chinois en 2016 à avoir deux enfants, puis trois cette année, Pékin est confronté au risque du vieillissement de sa population et d'une baisse du nombre des actifs. Malgré l'épidémie de Covid-19 qui a confiné des millions de couples à la maison au début de 2020, le taux de natalité a fortement reculé l'an dernier, tombant à 8,52 naissances pour 1.000 habitants, selon l'Annuaire statistique 2021.
 Il s'agit du chiffre le plus bas depuis le début de la publication de l'annuaire en 1978.
En 2019, le taux de natalité s'inscrivait encore à 10,41 naissances pour 1.000 habitants. Le chiffre de l'an dernier serait même le plus bas depuis la fondation de la Chine communiste en 1949, selon le Bureau national des statistiques. Les incitations du pouvoir semblent avoir peu d'effet sur les ménages, confrontés à la hausse du coût de la vie, particulièrement de l'éducation et du logement.
Le nombre de mariages s'est également effondré l'an dernier, tombant au plus bas depuis 17 ans, avec seulement 8,14 millions de couples qui se sont passé la bague au doigt.
Le nombre de divorces a reculé lui aussi pour la première fois depuis plus de 30 ans, après l'imposition début 2020 d'un délai de réflexion d'un mois aux couples voulant se séparer.
Pas moins de 4,34 millions de couples n'en ont pas moins divorcé l'an dernier, soit plus de la moitié du nombre de mariages.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.