Société

Bulgarie : Un autocar s'embrase en Bulgarie, 46 morts (nouveau bilan)

Publié par DK NEWS le 24-11-2021, 15h25 | 2
|

Quarante-six personnes, dont douze mineurs, sont mortes calcinées dans la nuit de lundi 
à mardi en Bulgarie dans un accident de car qui s'est embrasé sur l'autoroute, le plus 
meurtrier en Europe ces dix dernières années.

 

Un précédent bilan faisait état de 45 décès.
La plupart des victimes étaient originaires de Macédoine du Nord.
Seuls sept passagers ont réussi à s'extirper du brasier.
Le Premier ministre de ce pays voisin de la Bulgarie, Zoran Zaev, s'est aussitôt rendu au chevet des blessés dans un hôpital de Sofia, tandis que le pays décrétait un deuil de trois jours et la mise en berne du drapeau national.
Une journée de deuil sera également observée en Bulgarie et au Kosovo mercredi. Selon les premiers éléments de l'enquête, le véhicule a heurté une glissière de sécurité et a pris feu.
Ses occupants ont été piégés par les flammes.
Le ministre bulgare de l'Intérieur, arrivé tôt sur les lieux, situés à 40 km au sud de la capitale, a évoqué "une scène terrifiante", décrivant des corps "enchevêtrés et réduits en cendres". "Je n'ai jamais rien vu de tel", a confié Boïko Rashkov aux journalistes. Et d'ajou ter qu'il serait difficile d'identifier les cadavres et d'établir un bilan définitif. D'après l'examen du site, où gisait mardi la carcasse noire du véhicule, "on peut supposer qu'ils étaient en vie au moment du choc et ont essayé de sortir du bus", mais les portes étaient fermées, a déclaré le procureur adjoint Borislav Sarafov.
Les survivants se trouvaient à l'arrière et ont pu briser les vitres. Ces touristes, issus de différentes minorités ethniques, faisaient partie d'un convoi de quatre cars au total, en route vers Skopje, après un week-end à Istanbul.
Défaut technique ou erreur humaine ? La cause du drame, survenu vers 02H00 (00H00 GMT) près du village de Bosnek, n'a pas encore été déterminée.
Le véhicule n'avait pas l'autorisation de transport international de passagers, selon les autorités. Il s'agit du plus grave accident de car jamais survenu en Bulgarie, selon les autorités.
Le précédent remonte à août 2018 : 20 touristes avaient été tués quand le véhicule avait quitté la route sous une pluie torrentielle, dans une région montagneuse au nord de Sofia. Ce pays des Balkans de 6,9 millions d'habitants recense de nombreux accidents chaque année, en raison du mauvais état des routes, de la vétusté du parc automobile et des excès de vitesse. L'autoroute en question avait été réce mment rénovée grâce à des fonds de l'UE dont la Bulgarie est membre depuis 2007. Mais cette portion était dangereuse, selon une association de prévention routière qui avait signalé par le passé le problème aux autorités.
Ailleurs en Europe, il faut remonter à 2010 pour trouver trace d'un accident aussi dramatique : 45 personnes avaient alors péri en Ukraine dans la collision d'un train et d'un autobus sur un passage à niveau.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.