Régions

Gisement de Célestine de Bejaïa : L’usine Zergoune entre en production à la fin de l’année 2021

Publié par Dknews le 10-11-2021, 18h41 | 71
|

L’usine Zergoune, spécialisée dans le traitement du minerai de Célestine implantée à Beni Mansour dans la wilaya de Bejaïa, entrera en production à la fin de l’année en cours, a affirmé mardi à l’APS, le PDG du groupe privé Zergoune Green Energy.

Interrogé en marge de la 10ème édition du Salon international de l’énergie et des hydrocarbures (NAPEC 2021), Zergoune Rahmoune a affirmé que l’usine est actuellement en phase d’essai et que la production sera lancée à la fin de l’année en cours.

Dotée d’une capacité de production annuelle de 50.000 tonnes, cette usine permettra de traiter le minerai de Célestine, issu du gisement de Béni Mansour, a expliqué, pour sa part le directeur de l’unité de Beni Mansour, M. Chebbani.

Ce groupe privé spécialisé dans les services pétroliers, le domaine minier et les énergies renouvelables se lance pour la première fois dans le traitement du minerai de Célestine, qui rentre dans la composition de plusieurs produits comme les engrais agricoles et les produits cosmétiques.

La production du groupe sera destinée entièrement à l’exportation, ce qui générera des rentrées en devises hors hydrocarbures, a souligné M. Zergoune, ajoutant que le projet s’inscrit dans la nouvelle politique des pouvoirs publics visant à valoriser les produits locaux et à créer des richesses et de l’emploi.

La 10ème édition du salon NAPEC 2021 enregistre la participation de 480 exposants représentant 40 pays avec la présence des opérateurs du secteur du pétrole et du gaz, des importateurs de produits et services liés aux deux secteurs, selon les organisateurs.

Des conférences sont programmées portant sur divers thématiques liées à l’énergie, aux opportunités d’investissement dans le secteur et les perspectives de développement de l’industrie gazière et pétrolière, rappelle-t-on.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.