Régions

Ain Temouchent : Les valeurs humaines et politiques de l’Emir Abdelkader thème d’un colloque

Publié par DK NEWS le 01-11-2021, 14h32 | 10
|

Les valeurs humaines ??et les dimensions soufies et politiques de l'Emir Abdelkader sont les principaux éléments ayant contribué à la fondation de l’Etat algérien moderne, a-t-on affirmé lors d’un colloque national sur les œuvres de l’Emir Abdelkader organisé dimanche à Ain Temouchent. Mohamed Bentrari de l'Université de Chlef a mis la lumière les fondements sur lesquels s’appuyait l'Emir pour asseoir l'Etat algérien moderne, puisés de sa pensée et les valeurs qui faisaient sa personnalité, citant la création de la Zemala, qui se veut une confraternité, une structure organisationnelle chargée de gérer les affaires de l'Etat et construire une armée régulière ayant mené 120 batailles contre l’occupant français. Le conférencier a souligné que les constantes de l’Etat algérien moderne fondé par l’Emir Abdelkader ont été reconnues par le traité Desmichels en 1834 et le traité de la Tafna où le général Bugeaud avait réitéré sa reconnaissance de l’Etat algérien dirigé par l’Emir Abdelkader et sa résistance. Pour sa part, Ali Bouchikhi de l'Université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbes a traité de l'aspect soufi dans la personnalité de l'Emir et de son lien avec la Zaouia Kadiria "qui a constitué une source d’où il tirait les enseignements de la vraie religion islamique et une référence dans la perpétuation de la tolérance et du rejet du fanatisme. Autant de principes ayant amplement contribué à préserver l’unité des rangs dans la résistance contre l’occupation française". Djelloul Hadi de l’université Belhadj Bouchaib d’Ain Témouchent s'est penché, pour sa part, sur la pensée élogieuse de l’Emir Abdelkader et "sa fine diplomatie qui lui ont valu le titre de grand chef et sa notoriété", ainsi que son humanisme dénué de toute forme d’extrémisme et de fanatisme qui a eu un grand écho à travers le monde. A tire illustratif, il a rappelé le rôle et l’oeuvre de l’Emir à Damas en 1860 où il sauva des milliers de chrétiens, ainsi que son traitement humain des prisonniers de guerre, devenu une référence dans des conventions et traités internationaux. Le colloque national, abrité par la bibliothèque publique de lecture Malek Bennabi, a été organisé à l’occasion de la célébration du 67e anniversaire du déclenchement de la glorieuse guerre de libération nationale, à l’initiative de la direction de wilaya d’Ain Temouchent de la culture et des arts e n collaboration avec l’université Belhadj Bouchaib, avec la participation de plus de 20 enseignants et chercheurs de plusieurs universités du pays.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.