Régions

Annaba : La littérature algérienne de l'immigration, thème d’un colloque en hommage à la créativité littéraire

Publié par DK NEWS le 17-10-2021, 14h46 | 4
|

Les travaux du colloque national sur "La littérature algérienne de l'immigration" ont été ouverts, samedi, au théâtre régional Azzedine Medjoubi de Annaba, marquant une halte pour évoquer et honorer la créativité littéraire algérienne et sa contribution à faire connaître et défendre les causes nationales, ont souligné les organisateurs de cet événement culturel aux dimensions historiques.  Les causes nationales, en premier lieu la Révolution libératrice et la souffrance du peuple Algérien des affres du colonialisme français, étaient et demeurent au cœur de la créativité littéraire d'auteurs Algériens qui ont cru en leur patrie et étaient sensibles à la souffrance des leurs, ont souligné des participants au premier jour des travaux de ce colloque, inscrit dans le cadre de la commémoration du 60e anniversaire des événements du 17 octobre 1961. Ils ont ajouté que ces écrivains se sont engagés, à travers leurs œuvres littéraires, à faire connaître et à défendre les causes nationales. Dans ce contexte, Ali Khafif de l'Université Badji Mokhtar d’Annaba a considéré que les é crivains, les hommes de lettres et d'art sont des "ambassadeurs" par leur créativité, leur engagement envers la patrie, et leurs contributions intellectuelles à la hauteur des causes et des préoccupations du pays. Dans son intervention, lors de la première journée de ce colloque, Ali Khafif a relevé que la littérature issue de l’immigration algérienne joue un rôle important dans la relance de ce qu'il a qualifié de "diplomatie culturelle", soulignant que cette diplomatie "doit se nourrir d'œuvres littéraires et intellectuelles puisées de l'Histoire du pays et des gloires de l'Algérie pour être une passerelle de communication et de consolidation de l'extension culturelle entre la génération de la Révolution libératrice et la génération de l'indépendance". Pour sa part, Mohamed Sari de l'Université d'Alger a évoqué la prise de conscience des écrivains Algériens qui ont saisi, dès leur jeune âge, les dimensions de la cause nationale et se sont engagés à la défendre et à la faire connaître, comme Mouloud Mammeri, Mohamed Dib, Kateb Yacine, Assia Djebar et d'autres à travers des œuvres qui relatent la douleur et la souffrance d’un peuple qui refusait de se soumettre.
Au cours de ce colloque de deux jours, des interventions seront présentées et débattues sur le rôle de la littérature algérienne dan s la mise en avant de la cause nationale pendant le colonialisme et durant la Guerre de libération, les contenus de la littérature de l’immigration algérienne, en plus du rôle de la littérature algérienne pour faire connaître l'Algérie dans le monde et parvenir à l'ouverture culturelle.
Le colloque national sur la "littérature algérienne de l’immigration" est organisé par la Direction de la culture et des arts d'Annaba en coopération avec l'Université Badji Mokhtar. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.