Actualité

Charfi : Les résultats du scrutin pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures

Publié par Dknews le 13-06-2021, 17h30 | 6
|

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a affirmé samedi que les résultats du scrutin des élections législatives pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures conformément à la loi, ajoutant que l'opération de dépouillement sera "compliquée" par rapport aux élections précédentes.

Dans une déclaration à la presse, M. Charfi a indiqué que le nouveau système de dépouillement "s'effectuera sur deux étapes, la première s'effectuera en fonction des listes et du nombre de sièges remportés par chaque liste, la deuxième concernera la révision de chaque bulletin ainsi que le calcul des points obtenus par le candidat selon les voix des citoyens", précisant que le dépouillement sera compliqué par rapport à l'ancien système, à savoir la liste fermée".

"Ainsi, l'annonce des résultats prendra plus de temps, car la réception des procès de dépouillement dure entre 3 et 4 jours, c'est pourquoi les résultats des législatives peuvent ne pas être annoncés avant les 96h", conformément à la loi organique des élections.

L'Autorité "ne m énagera aucun effort pour réduire cette durée (96 heures) dans la mesure du possible, ce à quoi aspirent les électeurs et les candidats en particulier", a-t-il ajouté, relevant "la mobilisation des moyens de l'Armée nationale populaire (ANP) pour la remise des procès-verbaux dans les plus brefs délais".

Sur le déroulement de l'opération électorale, le président de l'ANIE a affirmé qu'elle s'est déroulée dans de "bonnes conditions". "Les électeurs ont pu accomplir leur devoir électoral pour choisir les candidats aptes à servir l'Algérie et non pas les intérêts personnels", a-t-il poursuivi.

S'agissant des contraventions relevées par les coordonnateurs de l'ANIE durant l'opération électorale , M. Charfi a indiqué que "rien à signaler, à l'exception d'un ou deux cas liés à l'atteinte aux droits des candidats, sur lesquels la justice tranchera".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.