Actualité

Cour d'Alger: rejet de la demande de levée du contrôle judiciaire de Karim Tabou et Slimane Hamitouche

Publié par Dknews le 10-05-2021, 16h59 | 22
|

La Chambre d'accusation près la Cour d'Alger a rejeté, dimanche, la demande de levée du contrôle judiciaire présentée par le collectif de défense de Karim Tabou et Slimane Hamitouche, a-t-on appris auprès d'une source judiciaire.

Le juge d'instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais (Alger) avait décidé le placement sous contrôle judiciaire de Karim Tabou et Slimane Hamitouche suite à la plainte du président du Conseil national des Droits de l'Homme, Bouzid Lazhari, pour entrave à l'accomplissement de ses missions durant les funérailles du doyen des avocats Ali Yahia Abdennour, le 26 avril dernier. La même Chambre d'accusation a confirmé la décision du juge d'instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais concernant la demande du Parquet portant placement de Karim Tabou et Slimane Hamitouche en détention provisoire.

Karim Tabou et Slimane Hamitouche sont poursuivis pour les chefs d'accusation d'incitation au regroupement, de diffamation, d'insulte et de harcèlement d’un fonctionnaire en poste, d'atteinte au respect dû aux morts dans les cimetières, prise et diffusion de photos sans la autorisation de la personne concernée.

A rappeler que le Porte-parole de l'Union démocratique et sociale (non agréé), Karim Tabou, avait tenté avec d'autres personnes d'expulser le président du CNDH, Bouzid Lazhari du cimetière de Ben Aknoun (Alger) l'empêchant d'assister à l'inhumation du doyen des avocats, Ali Yahia Abdennour, décédé dimanche dernier à l'âge de 100 ans.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.