Monde

RD Congo : les Casques bleus appelés à mieux protéger les civils en Province-Orientale

Publié par DK News le 14-12-2014, 16h10 | 27
|

Un représentant du Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) en République démocratique du Congo a appelé samedi les Casques bleus de la Monusco à mieux protéger les civils contre la brutalité des groupes armés dans certaines zones de Province-Orientale.

"Nous ne laissons passer aucune occasion d'appeler à une action déterminée de la Monusco (la mission militaire de l'ONU en RDC) pour protéger les civils dans le territoire de Mambasaû en particulier et dans la zone en général", a indiqué à l'AFP Maurizio Giuliano, chef d'Ocha pour la Province-Orientale (nord-est). Le territoire de Mambasa, dans le Sud-Ouest du district de l'Ituri, jouxte la province du Nord-Kivu et abrite plusieurs dizaines de mines d'or.

Le 7 décembre, "quelque 200" éléments de la milice dite de Morgan ont attaqué l'une de ces mines, dans le voisinage de Bandengaido, indique M. Giuliano, basé à Bunia, chef-lieu de l'Ituri. "Soixante femmes au moins ont été violées.

Il y a également des informations sur des cas de torture et de meurtres", a-t-il ajouté, notant également que les agresseurs avaient "pillé et brûlé avant d'enlever plusieurs femmes et enfants" et restaient signalés dans les environs.

Pour plusieurs experts, la milice de Morgan, dont le chef a été tué par des soldats en avril après être venu négocier sa reddition auprès de l'armée, est plus un rassemblement de bandits de grand chemin qu'un groupe armé animé de revendications politiques.

L'est de la RDC, où sévissent des dizaines de groupes armés congolais et étrangers, est déchiré depuis plus de 20 ans par des conflits alimentés par des divisions ethniques, des querelles foncières et l'appétit suscité par les abondantes richesses naturelles - en particulier minières - de la région.

Le territoire de Mambasa jouxte celui de Beni, au Nord-Kivu, ou près de 260 personnes ont été tuées depuis octobre dans une succession de massacres attribués à des rebelles ougandais.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.