Coopération

Algérie-Russie: Guitouni évoque la coopération dans l'énergie nucléaire avec le Dg de ROSATOM

Publié par DKNews le 16-05-2018, 16h17 | 30
|

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni a rencontré mardi, en marge des travaux du 10ème Forum international de l'Energie atomique (ATOMEXPO) qui se tient du 14 au 16 mai à Sotchi ( Russie), le Directeur général de la société étatique russe de l'énergie nucléaire (ROSATOM), Alexey Likhachev, avec qui il a évoqué la coopération dans le domaine de l'énergie nucléaire, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les entretiens ont porté sur "l'état des relations de coopération entre les deux pays dans le domaine de l'énergie nucléaire et ses utilisations énergétiques et non-énergétique à des fins pacifiques ainsi que sur les perspectives de leur développement", a précisé la même source.

L'ATOMEXPO est un Forum international annuel de l'industrie nucléaire mondiale regroupant les dirigeants des grandes entreprises nucléaires, des agences gouvernementales, des représentants de gouvernements, d'organisation internationales (Agence internationale de l'énergie atomique, l'Agence de l'énergie nucléaire de l'OCDE et autres).

Placé cette année sous le thème " partenariat mondial-succès commun", le Forum aborde les questions les plus actuelles de l'énergie nucléaires et de ses application énergétiques et non -énergétiques à des fins pacifique.   

Lire aussi: Guitouni participe aux travaux du 10é Forum International de l’Energie Atomique en Russie

Pour rappel, l'Algérie prépare l'exploitation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques à travers son introduction parmi ses ressources  énergétiques à l'horizon 2030-2050.

Dans ce cadre, une loi devant encadrer les activités relatives à l'énergie nucléaire en Algérie est en cours d'élaboration par le ministère de l'Energie, selon de récentes déclarations du M.Guitouni. 

L'étape de préparation pour cette transition porte sur plusieurs niveaux, organisationnels, juridiques et de formation,  selon le ministre qui avait cité à ce propos la création du Comena en 1996, la réalisation de deux réacteurs nucléaires destinés à la recherche et la formation à Draria (Alger) et El Birine (Djelfa), la création de l'Institut algérien de formation en génie nucléaire en 2011 et du Centre national de formation et d'appui à la sécurité nucléaire en 2012. 

Le programme de développement de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques vise essentiellement à répondre aux besoins énergétiques de l'Algérie, outre ses usages techniques dans les domaines de la santé, de l'agriculture et des ressources en eau. 

"L'Algérie pense à son avenir. La demande croissante sur l'énergie a conduit l'Etat à initier un programme ambitieux en matière d'énergies renouvelables axé sur la diversification des sources d'énergie pour garantir l'avenir des générations futures. L'énergie nucléaire constitue, à ce titre, un choix stratégique pour notre pays", avait  assuré le ministre. 

Afin de concrétiser ce programme, l'Algérie a signé plusieurs accords de coopération bilatérale portant sur l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, avec plusieurs pays, dont la Chine, l'Argentine, la France, les Etats-Unis et la Russie, outre une coopération multilatérale dans le cadre de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.