Actualité

Journée internationale de la paix : L’importance de la réconciliation nationale dans le rétablissement de la cohésion sociale mise en exergue à Ghardaïa

Publié par DKnews le 22-09-2017, 17h45 | 34
|

L’importance de la réconciliation nationale et de la concorde civile dans le rétablissement de la paix et la cohésion sociale du peuple algérien a été mise en exergue, jeudi à Ghardaïa, lors d’une rencontre nationale organisée à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la paix.

Les intervenants ont souligné le choix de la réconciliation nationale comme méthode «civilisée» adoptée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour «le rétablissement de la paix et la quiétude entre les fils de l’Algérie, afin de réaliser une dynamique économique et un développement social durable».

Les participants à cette rencontre nationale portant sur la thématique de la Réconciliation nationale et de la concorde civile ont rappelé que la réconciliation nationale est un choix civilisationnel cautionné par le peuple algérien pour mettre fin à la décennie noire, avant d’exprimer leur rejet de la «Fitna» et de la «division» entre le peuple.

Les participants à cette rencontre, organisée à l'initiative de la coordination nationale des associations de soutien au programme du président de la République, en collaboration avec les acteurs de la société civile de la wilaya de Ghardaia, ont exhorté les habitants de Ghardaia à «préserver la paix et la cohésion sociale, et à s’atteler au développement de la région».  

Selon les organisateurs, cette rencontre, qui coïncide avec la célébration de la Journée internationale de la paix ayant pour thème «Ensemble pour la paix : Respect, dignité et sécurité pour tous», a été organisée à Ghardaia pour consolider et favoriser l’entente, la cohabitation sociale et le respect entre les citoyens algériens en général, et ceux de la région de Ghardaia en particulier.

L'organisation de cette manifestation s'insère également dans le cadre de la double commémoration du référendum organisé en septembre 1999 sur la loi portant «Concorde civile» et de celui organisé en septembre 2005 portant «Charte pour la paix et la réconciliation nationale», ont-ils ajouté. 

La rencontre, qui a regroupé des membres de la société civile et différents acteurs influents dans la société Ghardaouie, avec la présence de diplomates et de femmes de diplomates étrangers accrédités à Alger, vise principalement à ancrer la culture de la paix, du dialogue et du respect entre les habitants, dans le sillage de la consécration de la citoyenneté.

Elle s’est déroulée dans une ambiance marquée par la présentation d'interventions sur la politique de la réconciliation nationale et de la concorde civile, ainsi que sur le programme de développement du président de la République. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.