Santé

Covid19 - Tipasa Les médecins retraités appelés à prêter main forte dans la prise en charge des malades

Publié par DK NEWS le 11-07-2020, 16h40 | 12
|

 La direction de la santé, de la population et de la reforme hospitalière de Tipasa a lancé un appel, jeudi, aux médecins et paramédicaux retraités, en vue de se porter volontaires pour prêter main forte à leurs collègues, dans la prise en charge des malades atteints par le nouveau coronavirus.
Cet appel a été lancé, via une publication mise en ligne sur la page facebook officielle de la direction de la santé de la wilaya, en direction de l’ensemble des médecins privés, à la retraite, au même titre que tous les professionnels retraités de la santé, des secteurs public et privé, notamment les réanimateurs, cardiologues, infectiologues, radiologues et spécialistes en maladies respiratoires et infectieuses, et médecine préventive, est-il précisé.
La même invitation a été, également, lancée aux infirmiers retraités du secteur, ayant exercé au niveau des hôpitaux, en vue de "prêter main forte à leurs collègues en exercice dans les établissements de santé de Tipasa, et les aider à prendre en charge les malades atteints de la Covid-19 et dont le nombre est en hausse, ces derniers temps", est-il déploré. Selon les derniers chiffres annoncés, hier, par le ministère de la Santé, de la Population et de la Reforme hospitalière, la wilaya de Tipasa compte 580 cas de Covid-19, dont 19 nouveaux cas confirmés, hier mercredi. D’où cet appel lancé en direction des professionnels retraités du secteur de la santé (public et privé) "pour contribuer à l’effort national de lutte contre cette pandémie, en se rapprochant des services locaux de la santé pour porter leurs noms sur la liste des bénévoles", est-il indiqué de même source. La direction de la santé de Tipasa a, également, mis en ligne, sur la même page facebook, des vidéos mettant en scène des médecins en charge de différents services de prise en charge des malades du Covid-19, appelant les citoyens à l’impératif du respect des mesures préventives contre le virus.
Parmi eux le Dr Dali Youcef Fatima Zohra, médecin principale au service des urgences médicales de l’Etablissement public hospitalier (EPH) "Abdelkader Tighzrait" de Tipasa, hôpital de référence pour la prise en charge des cas positifs,, qui a appelé à la "vigilance" et à l’"impératif du respect des mesures barrières". "Il ne faut pas sous estimer le virus. Les cas d’infection sont en constante hausse", a-t-elle déploré. Son confrère Dr Terad Mounir, réanimateur et chef du service Réanimation au niveau du même EPH, a, quant à lui, mis l’accent sur "l’impact de ce virus mortel sur les personnes âgées et les malades chroniques"."Les staffs médicaux ont atteint leur limites, et font face à une pression intolérable", a affirmé pour sa part, le responsable du service Covid-19 de l’hôpital de Koléa, Dr Belemou Mohamed, assurant que son service est "à son comble, ce qui peut constituer un risque pour la santé des autres", a-t-il regretté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.