Sports

Rohr : «Ca sera un match très intense»

Publié par Dk News le 13-07-2019, 16h47 | 2
|

Le sélectionneur de l’équipe nigériane de football, le Franco-allemand Gernot Rohr, s'attend à une demi-finale de la CAN 2019 «intense», dimanche face à l’Algérie au stade international du Caire (20h00, algérienne), relevant l’importance de faire preuve de prudence face à une « impressionnante» équipe algérienne.

«Je suis passionné par cette demi-finale face à l’Algérie, ça sera très intense. Nous avons une dernière séance ce soir pour apporter les dernières retouches. Nous avons tenu des réunions pour mettre au point la tactique qui sera nécessaire pour ce match.

J'espère qu’on sera au rendez-vous», a indiqué le coach des «Super Eagles», lors de la conférence de presse d'avant-match. Qualifiée comme deuxième du groupe B derrière la surprenante équipe de Madagascar en phase de poules, le Nigeria est passé à la vitesse supérieure pour éliminer le Cameroun, tenant du trophée (3-2) et l’Afrique du Sud (2-1), respectivement en 1/8es et 1/4 de finales. L’Algérie, quant à elle, a dominé jeudi la Côte d’Ivoire au bout d’un match à suspense (1-1, aux t.a.b : 4-3).

« Après ce match difficile face à l’Afrique du Sud, on s’est bien reposé. Il y a avait des joueurs blessés à qui on a donné l’occasion pour se soigner. Ils se sont entrainés hier (vendredi, ndlr). En tant qu’entraineur, je suis optimiste. Si on arrive à jouer reproduire le même jeu face au Cameroun et Afrique, on peut raisonnablement passer en finale, mais la qualité de l’adversaire nous rend prudents. Nous devons faire preuve de réalisme en attaque et commettre moins de fautes derrière. Nous avons encaissé cinq buts alors que l’Algérie en a pris un, sur le tableau d’affichage, ils sont plus impressionnants que nous «, a souligné l’ancien entraineur des Girondins de Bordeaux (Ligue 1/ française). En poste depuis 2016, Rohr est revenu sur les deux dernières confrontations ayant mis aux prises les deux équipes en qualifications du Mondial 2018.

« L’Algérie était une équipe fragile, elle avait commis des fautes individuelles ce qui nous avait permis de l’emporter en match aller facilement (3-1). En match retour, ils étaient toujours assez fragiles. Là je vois une équipe solide, un bon équilibre entre l'attaque et la défense, toujours très physique et qui a progressé tactiquement.

Donc cela va être beaucoup plus difficile que les matches que nous avions eus lors des éliminatoires», a-t-il ajouté. Pour Rohr, « avoir un jour de plus de récupération pourrait avoir un avantage théoriquement, mais je ne suis pas de cet avis. On avait eu deux jours de plus de récupération que Madagascar (en poules) et on avait perdu (2-0). L’Algérie possède un excellent staff, mais dans ce genre de rendez-vous, la fatigue est vite éliminée.

Je connais les joueurs algériens, formés dans les plus grandes écoles françaises, j’ai un lien d’amitié avec eux, mais demain ce n’est pas l’amitié qui compte, c’est la rivalité. On fera tout pour se qualifier». Gernot dit vouloir se reposer sur le côté mental de ses joueurs, pour essayer de passer l’écueil de l’équipe algérienne.

« Le côté mental est très important. Nous avons une équipe qui a su réagir après la défaite face à Madagascar. Elle a également réagi admirablement face au Cameroun après avoir été menée au score à la pause, mais aussi face à l’Afrique du Sud après l’égalisation. Mentalement, nous sommes prêts. Nous avons un mélange d’expérience et de jeunesse.

Le côté physique est également important, l’équipe la plus costaud aura les meilleures chances de s’imposer». Présent aux côtés de son sélectionneur, le défenseur de Laganés (Liga espagnole) Kenneth Omeruo s’est exprimé sur le choc de dimanche.

« Nous formons une équipe puissante, nous sommes forts mentalement et physiquement. Nous comptons tout faire pour arracher notre qualification pour la finale. Je pense que les joueurs se sont développés sur le plan de jeu. Nous avons beaucoup de potentiel. Nous sommes prêts pour cette demi-finale.

Le message que je voudrais bien adresser c’est de penser toujours à la finale, et d’être prêts pour cette confrontation. Nous devons éviter de regarder derrière, car on ne va rien accomplir. On prend chaque match comme une finale, c’est comme ça qu’on approche le match de l’Algérie».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.