Saïda : Le 7e Festival national de la littérature et du cinéma féminins du 23 au 26 mai (organisateurs)

Publié par DK NEWS le 21-05-2024, 15h45 | 13

La septième (7ème) édition du Festival national de la littérature et du cinéma féminins se tiendra, du 23 au 26 mai à Saïda, sous le slogan "littérature et cinéma dans un autre angle", a-t-on appris, lundi, du commissaire de cette manifestation culturelle.

Le commissaire du Festival, Karim Belkacem Moulay, a déclaré à l'APS que le programme de ces festivités, qui porte le nom de l'artiste comédienne Bahia Rachedi, propose plusieurs activités littéraires, cinématographiques et intellectuelles, indiquant que l'Etat frère de la Palestine sera l'invité d'honneur de cette manifestation.

Le public sera à l'occasion au rendez-vous avec les séances littéraires et intellectuelles à la maison de la culture et des arts "Mustapha Khalef", animées par des écrivaines et romancières algériennes telles que Kaouther Adimi, Linda Chouiten, Fadila Bahlil, Kouidri Iman et Asma Zitouni.

Les soirées du Festival seront consacrées à des projections de films dans la salle de cinéma "Dounia Zad", parmi les films proposés à cet effet : "Ben M'hidi", du réalisateur Bachir Draïs, "Frantz Fanon" du réalisateur Abdenour Zahzah et "Dounia" de la réalisatrice Rim Laredj, en plus de la projection, en première en Algérie, du film Palestinien "Farha" de la réalisatrice Darine Salam, a-t-on souligné.

Cette manifestation, organisée sous l'égide du ministère de la Culture et des Arts, verra également la projection de nombreux courts métrages à la maison de la culture et des arts qui seront en compétition pour le prix "El Kholkhal Eddahabi" du meilleur court métrage et du meilleur rôle féminin, parmi lesquels "l'exécution" du réalisateur Youcef Mahsas et "Desert Rose" du réalisateur Oussama Benhassine et "Ministre des ténèbres" du réalisateur Ahmed Riadh, "Lâalam" (le drapeau) du réalisateur Ahmed Aggoun et "l'Inconnu" du réalisateur Ahmed Zitouni.

Pour la première fois, le Commissariat du Festival a programmé la projection de trois courts métrages de l'association palestinienne "Shashat Women Cinema".

Deux ateliers de formation seront aussi organisés au profit des jeunes amateurs de l'art cinématographique pour leur fournir les bases de l'écriture du scénario et les initier aux métiers du cinéma, le tout sous la supervision de l'artiste Haïder Benhassas et la spécialiste dans le domaine de l'écriture de scénario, Sarah Bertima.