PALESTINE Ghaza : un raid sioniste fait 20 martyrs (hôpital)

Publié par DK NEWS le 19-05-2024, 15h37 | 7

Une frappe aérienne sioniste a tué dimanche avant l'aube vingt personnes dans le camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Ghaza, a rapporté dimanche l'agence de presse palestinienne (WAFA) citant l'hôpital Al-Aqsa.

"Nous avons reçu vingt martyrs et plusieurs blessés après qu'une frappe aérienne sioniste a visé une maison qui appartenait à la famille Hassan dans le camp de Nousseirat", a indiqué dans un communiqué l'hôpital Al-Aqsa.

Selon des témoins, la frappe a eu lieu au milieu de la nuit, vers 3H00 (00H00 GMT).

      

Ghaza: violents combats à Jabalia et à Rafah (agence)

 

De violents combats opposent les troupes sionistes à des combattants palestiniens samedi à Jabalia, dans le nord de la bande de Ghaza et à Rafah, a rapporté samedi soir l'agence de presse palestinienne (WAFA). 

Dans le sud l'est de Rafah, la ville gazaouie du sud accolée à l'Egypte, ces combats ont provoqué la fuite de 800.000 personnes, selon l'agence onusienne Unrwa.

Selon l'agence WAFA, les tirs d'artillerie et les frappes aériennes se poursuivent dans l'est et le nord-est de Rafah.

Les Brigades al-Qods, branche armée du Jihad islamique palestinien, ont affirmé affronter dans l'est de la ville des troupes sionistes, entrées dans ce secteur le 7 mai.

Le Hamas y a fait état de "dizaines" de martyrs et "centaines de blessés, accusant l'armée sioniste de cibler "des immeubles résidentiels" ainsi que "des écoles et abris".

Les Brigades Al-Qods ont elles affirmé avoir ciblé à Jabalia un centre de commandement sioniste.

L'agression a débuté le 7 octobre faisant 35.386 morts, essentiellement des civils, selon des données du ministère de la Santé.

 

Ghaza: des dizaines de martyrs et de blessés au 226e  jour de l'agression sioniste

 

Les forces d'occupation sionistes poursuivent leur agression et leurs bombardements, pour le 226ème jour consécutif, contre diverses zones de la bande de Ghaza, de Beit Lahia au nord à Rafah au sud, faisant des dizaines de martyrs et de blessés, a rapporté l'agence de presse Wafa.

Les avions de combat de l'occupant sioniste ont ciblé les environs de l'hôpital Kamal Adwan dans le nord de la bande de Ghaza, tandis que des bombardements d'artillerie ont visé la région de Cheikh Zayed, la colline de Qalibu et la ville de Beit Lahia, souligne Wafa.

A l'est de la ville de Ghaza, au moins trois Palestiniens sont tombés en martyrs et sept autres ont été blessés lors d'une frappe aérienne de l'entité sioniste contre une maison dans le quartier d'Al-Tuffah, ajoute la même source, relevant que les victimes ont été transférées à l'hôpital Al-Ahly Al-Arabi "Al-Mamadani". 

Par ailleurs, trois autres Palestiniens sont tombés en martyrs et d'autres ont été blessés dans un bombardement de l'entité sioniste ayant visé une école abritant des personnes déplacées dans le quartier d'Al-Daraj, à l'est de la ville de Ghaza.

Dans le centre de la bande de Ghaza, 20 Palestiniens sont tombés en martyrs et d'autres ont été blessés à la suite d'un bombardement de l'occupant sioniste qui a ciblé une maison, au nord du camp de réfugiés de Nuseirat, ajoute également wafa, soulignant que les victimes palestiniennes ont été transférées à l'hôpital des martyrs d'Al-Aqsa.

A Deir al-Balah, des sources locales ont rapporté qu'un Palestinien est tombé en martyr et que d'autres ont été blessés lorsque des avions de l'entité sioniste ont ciblé un groupe de citoyens.

Dans le camp de réfugiés de Bureij, au centre de la bande de Ghaza, les avions de combat de l'occupation ont ciblé une maison près de la mosquée Al-Safaa.

Des sources locales ont, en outre, souligné que des hélicoptères militaires ont ouvert le feu à l'est de Rafah, au moment où une attaque aérienne a visé le centre de la ville et que des obus ont été tirés depuis des canonnières vers la côte.

L'artillerie de l'occupant sioniste a également bombardé plusieurs zones à l'est et au centre de la ville de Rafah, au sud de la bande de Ghaza.

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s'est alourdi samedi à 35.386 martyrs et 79.366 blessés, depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué les autorités palestiniennes de la Santé.

 

L'Autriche va reprendre le financement de l'Unrwa (officiel)

 

L'Autriche a annoncé samedi qu'elle allait reprendre son financement en faveur de l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa).

"Après avoir analysé en détail le plan d'action (soumis par l'UNRWA) pour améliorer le fonctionnement de l'organisation", l'Autriche a décidé de "débloquer les fonds", selon un communiqué du ministère autrichien des Affaires étrangères.

Au total, 3,4 millions d'euros de financements ont été budgétés pour 2024 et le premier versement devrait être effectué durant l'été, ajoute le ministère.

Le pays alpin a substantiellement augmenté son soutien à la population palestinienne de Ghaza et sa région depuis le 7 octobre, avec une aide humanitaire de 32 millions d'euros mise à la disposition d'autres organisations d'aide internationales, souligne le communiqué.

L'UNRWA, qui coordonne l'aide à Ghaza, fait face à des difficultés financières et des blocages de l'entité sioniste qui a accusé (sans fournir de preuves selon un récent rapport du comité d’évaluation de l'ONU) une douzaine de ses 13 000 employés à Ghaza d'avoir participé à l'opération "Déluge d’al-Aqsa", le 7 octobre 2023.

Cela a conduit de nombreux pays donateurs, dont l'Autriche, à suspendre brusquement leur financement à l'agence, menaçant ainsi ses efforts visant à fournir une aide nécessaire à Ghaza, où l'ONU a mis en garde contre une famine imminente.