Oran : Un projet d’irrigation intelligente dans deux exploitations agricoles

Publié par le 22-11-2023, 18h05 | 7

Un projet d’irrigation agricole intelligente est entré récemment en phase expérimentale dans deux exploitations agricoles de la wilaya d’Oran, dans le but d’économiser l’eau et améliorer le produit , a-t-on appris mardi du responsable de ce projet, Abdelkader Kechar.

L’installation et la fixation des appareils du système d’irrigation intelligente dans des parcelles agricoles, qui s’étendent sur deux hectares à l’intérieur de deux exploitations, a été effectuée récemment, la première dans la commune d’Aïn El-Turck, spécialisée dans la production de légumes et la seconde dans la production des agrumes, dans la commune de Misserghine, a déclaré à l’APS le chercheur Abdelkader Kechar, chef du laboratoire d’informatique industrielle des réseaux de l’Université d’Oran 1 "Ahmed Ben Bella", qui a développé ce type de technologies. Cette opération permet d’expérimenter des appareils d’un système d’irrigation intelligente, visant à économiser l’eau et à rationnaliser l’utilisation de cette ressource vitale, a-t-il dit, précisant que cette phase expérimentale est intervenue après le succès de ces modèles au niveau du laboratoire sus-indiqué par une équipe de chercheurs universitaires spécialisés dans l’électronique et l’informatique d’Oran et des chercheurs en agriculture de Mostaganem. Afin de connaitre les résultats de cette technologie, testée sur une durée pouvant aller jusqu’à un mois, le laboratoire travaille actuellement à l’élaboration d’un questionnaire destiné aux agriculteurs qui ont bénéficié de ce système. Cette phase expérimentale comprendra également 10 autres exploitations agricoles dans différentes zones spécialisées dans d’autres produits, selon le même chercheur. Sur la base des avis des agriculteurs, l’équipe de recherche travaille à développer le modèle final de ce système, qui sera prêt en juin prochain, sachant que ce système fonctionnera automatiquement avec l’énergie solaire, à l’aide de l’intelligence artificielle, a expliqué Abdelkader Kechar, ajoutant que le laboratoire entend organiser, en janvier prochain, une rencontre pour une évaluation finale de son expérience, en présence des agriculteurs qui apporteront leurs témoignages. 
Pour sa part, le responsable de la division agricole de la daïra d’Aïn El-Turck, Kamel Taghzert, a affirmé que le système d’irrigation, en cours d’expérimentation, a été testé de manière correcte et optimale et a eu un écho favorable de l a part des agriculteurs. 
Cette opération, qui sera d’un grand apport pour les agriculteurs, se poursuivra pour inclure d’autres exploitations agricoles, selon le même responsable, qui a fait observer que l’utilisation de la méthode d’irrigation intelligente dans les exploitations agricoles intervient en application d’une convention signée entre la direction des services agricoles et l’université d’Oran 1.