Histoire de la Révolution : Le rôle décisif du peuple algérien dans la lutte contre le colonialisme souligné

Publié par Dknews le 22-11-2022, 17h52 | 32

Les participants à un colloque sur "La guerre de libération entre soutien populaire et stratégie française", organisé lundi à l'université de Chlef, ont souligné le rôle "décisif" du peuple algérien dans le triomphe de la guerre de libération nationale, en embrassant la Révolution et en s'opposant à toutes les tentatives de séduction et aux méthodes de répression du colonialisme.

Les intervenants lors de cette rencontre, abritée par la Faculté des sciences humaines et sociales du pôle universitaire d’Ouled Farès, ont évoqué le rôle capital du peuple, qui était "prêt à soutenir la Révolution et qui ne s’était pas laissé avoir par les méthodes de séduction politique du colonialisme français visant à le contenir, et par ses opérations répressives qui n'ont jamais affaibli son soutien constant à la lutte armée, jusqu’à l'indépendance".

Selon le responsable du comité d’organisation de ce colloque, Zoubir Rachid, cette 3ème édition du genre, marquée par la participation d'une vingtaine d’universitaires nationaux et étrangers (Japon et Angleterre), vise à "mettre en lumière la contribution efficiente et le rôle du peuple algérien dans la lutte contre le colonialisme et son adhésion à l’appel du premier novembre 1954".

Les communications ont focalisé sur les différentes haltes de la lutte du peuple algérien, de manière à faire connaître l’histoire de personnalités et des faits reflétant le soutien du peuple à la Révolution comme attendu par les responsables de l'Armée de libération nationale, a-t-il ajouté.

Pr Khaldi Belarbi de l'université de Chlef a évoqué, à ce titre, le "rôle de la femme algérienne dans la Révolution, dans la 3ème région de la wilaya IV historique, outre la mobilisation populaire et la réaction du colonialisme à l’égard du soutien populaire à la lutte armée en dépit de toutes les tentations et des méthodes répressives".

Dans leurs communications, des universitaires étrangers, dont le professeur Jim House de l'université britannique de Leeds et le professeur Shoko Watanabe de l'université de Tokyo (Japon), ont affirmé l’"importance du rôle joué par les différentes catégories de la société (jeunes, femmes, travailleurs), dans le triomphe de la Révolution et la mise en échec de toutes les tentatives du colonisateur français pour la faire échouer".

"Cette manifestation est une opportunité pour trouver des sujets de mémoires de fin d'études, tout en constituant un espace pour rencontrer des professeurs de différentes universités et d'échanger avec eux des idées sur nombre de sujets traitant de l'histoire", ont estimé, pour leur part, des étudiants en histoire (Master et Doctorat).

Dans l’impossibilité de se rendre à l'université Hassiba Ben Bouali de Chlef, de nombreux universitaires étrangers participeront, par visioconférence, à ce colloque, qui se poursuivra jusqu'à demain mardi.

La manifestation sera couronnée par des recommandations qui vont contribuer à la documentation de l'histoire, la sauvegarde de la mémoire collective et la valorisation du rôle du peuple algérien dans la glorieuse guerre de libération nationale.