Mascara : l’importance de documenter les témoignages sur la guerre de libération soulignée

Publié par Dknews le 30-10-2022, 18h23 | 24

Les participants à une journée d'étude sur "L’écriture de l'histoire nationale et la préservation de la mémoire nationale de 1962 à 2022...

Parcours, réalisations et enjeux " ont souligné, samedi à Mascara, l'importance de documenter et d’archiver les témoignages vivants de la guerre de libération, en s'appuyant sur des chercheurs spécialisés.

Le professeur d'histoire contemporaine de l'Algérie à l’université "Mustapha Stanbouli" à Mascara, Kebaïli Houari, a souligné l'importance de documenter les témoignages des acteurs de la guerre de libération en recourant aux services des chercheurs spécialisés pour écrire l'histoire de la Révolution de novembre 1954 d’une manière académique qui servirait aux étudiants chercheurs ainsi qu'à ceux qui s'intéressent à l'étude de l'histoire de la Révolution.

Le même intervenant a souligné la nécessité d'accélérer la collecte et la documentation des témoignages des moudjahidine, en s'appuyant sur l'institution universitaire et les chercheurs, ce qui permettrait de préserver la mémoire nationale ainsi que d'approfondir la recherche scientifique traitant de l'histoire de la cette phase importante de l’histoire nationale.

Pour sa part, le professeur Mohamed Belhadj de l'université Oran 2 "Mohamed Benahmed" a appelé à ce que le processus d'enregistrement des témoignages des moudjahidine s'appuie sur des chercheurs et professeurs spécialisés dans l'histoire moderne et contemporaine de l'Algérie issus des universités du pays,  "afin de leur permettre de documenter et d'écrire l'histoire de la guerre de libération nationale d’une manière purement académique afin d'enrichir le fonds documentaire universitaire", a-t-il indiqué.

Il a également souligné que l’organisation de séminaires et de forums traitant de l'histoire de la guerre de libération, avec la participation des moudjahidine, est une démarche très importante qui permet la promotion et l'intensification des travaux de recherche connexes.

Cette rencontre a été organisée à l'initiative du Club culturel et intellectuel "El-Bayane" de Mascara, en coordination avec la maison de la culture "Abou Ras El-Nassiri" du chef-lieu de la wilaya à l'occasion de la commémoration du 68e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre, avec la participation des professeurs d'université, des chercheurs, des moudjahidine, des représentants d'un certain nombre d'associations culturelles.