Monde

Diplomatie : Pompeo s'entretient par téléphone avec le ministre turc des AE sur la Syrie

Publié par DK News le 13-01-2019, 18h21 | 3
|

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a eu samedi une conversation téléphonique avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu sur la question de la Syrie, a fait savoir un communiqué du département d'Etat.

M. Pompeo et son homologue turc ont convenu de l'importance de la poursuite des consultations américano-turques dans le cadre du retrait délibéré et coordonné des forces américaines de Syrie, a indiqué le communiqué.

M. Pompeo a réitéré à cette occasion l'engagement des Etats-Unis à résoudre les problèmes de sécurité turcs le long de la frontière turco-syrienne.

Il a également souligné l'importance que les Etats-Unis accordent à la protection des forces ayant collaboré avec Washington pour vaincre le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech), en référence à la milice kurde connue sous le nom d'Unités de protection du peuple (YPG). Le chef de la diplomatie américaine effectue actuellement un voyage de huit jours au Moyen-Orient alors que la situation dans la région est de plus en plus incertaine et complexe suite à la décision de la Maison-Blanche de retirer ses troupes de Syrie.

L'annonce par le président américain Donald Trump du retrait des 2.000 soldats de Syrie a fait naître des spéculations sur le fait que la Turquie pourrait lancer une opération militaire visant les YPG, qu'Ankara considère comme un groupe terroriste lié aux séparatistes kurdes en Turquie.

M. Cavusoglu a déclaré jeudi dans une interview que la Turquie mènerait l'opération militaire prévue pour contrecarrer la menace dans le nord de la Syrie, même si les Etats-Unis retardaient leur retrait.

Le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton a déclaré vendredi que l'environnement militaire dans le nord de la Syrie était «très complexe», avertissant que la Turquie ne devrait entreprendre aucune action militaire sans coordination préalable complète avec les Etats-Unis à travers les canaux militaires.

M. Trump a déclaré lundi que les troupes américaines seraient retirées de Syrie «à un rythme convenable», tout en poursuivant la lutte contre Daech.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.