Actualité

MSP: Appel à un report de la prochaine présidentielle en vue de réunir les conditions de concrétisation du consensus national

Publié par DK News le 08-12-2018, 17h23 | 4
|

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a plaidé vendredi, par la voix de son président, Abderrazak Makri  pour le report de la présidentielle de 2019 en vue de «réunir de meilleurs conditions de concrétisation du consensus national».

S'exprimant lors d'une conférence de presse en marge de la Conférence nationale des instances du MSP, M. Makri a affirmé que «le report de la prochaine présidentielle est l'unique solution pour réunir les conditions nécessaires à la concrétisation du consensus national»

Détaillant les conditions de ce report, le président du MSP a expliqué que cette initiative «ne doit aucunement dépasser une année, être un projet adopté par l'ensemble des institutions de l'Etat prévoyant des réformes réelles et sérieuses avec la possibilité de tenir une conférence nationale approuvée par toutes les parties».

Le report de l'échéance électorale « ne posera aucun problème si cela mène à des réformes politiques, à même d'améliorer les circonstances et conditions de la compétition et de donner aux Algériens une opportunité de se rencontrer et de concrétiser le consensus», a-t-il estimé.

S'agissant du fondement juridique auquel recourront les parties appelant au report de la présidentielle, M. Makri a précisé que « la concordance entre toutes les parties politiques conférera un caractère légal à cette initiative».

«Au vu de la crise multidimensionnelle que vit le pays, tout président qui sortira de la Présidentielle de 2019, ne pourra faire face, seul, à tous ces problèmes, s'il ne bénéficie pas de l'adhésion du peuple», a ajouté M. Makri.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.