Actualité

«Notre-Dame de Santa Cruz» d'Oran, un édifice restauré à sa dimension historique et culturelle

Publié par DK News le 08-12-2018, 17h21 | 5
|

Le sanctuaire «Notre-Dame de Santa Cruz» d'Oran a été rouvert vendredi après avoir fait l’objet de travaux de restauration, lors d'une cérémonie présidée par le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Mohamed Aïssa, en présence de l’envoyé du Pape François, le cardinal Giovanni Angelo Becciu, Préfet de la Congrégation des causes des saints.

Ce lieu de culte accueillera samedi la célébration de la béatification de 19 religieux chrétiens, morts en Algérie durant la décennie noire. Le sanctuaire a été érigé sur le mont «Murdjadjo» après l’épidémie de choléra qui avait dévasté la ville en 1849. Son emplacement surplombant la ville fait de lui un des édifices historiques les plus visibles à Oran.

Le sanctuaire a fait l’objet d’une restauration qui a constitué un lieu d'échanges multiples, ayant notamment permis la mise en place d'un chantier-école au profit des jeunes apprentis et architectes.

Ce chantier dont la gestion a été confiée à l'Association diocésaine d'Algérie, a ainsi accueilli une trentaine de stagiaires de l'Ecole de formation de l'association socioculturelle «Santé Sidi El-Houari» (SDH).

Ces apprentis en menuiserie, maçonnerie et taille de pierre ont également participé à la restauration des garde-corps de la structure (protections au bord de la falaise).

Une autre association locale, «Bel-Horizon», également connue pour son investissement dans la valorisation du patrimoine, a encouragé, quant à elle, la formation de nombreux étudiants en architecture. Le chantier de restauration s'est décliné en une véritable plateforme pédagogique.

Pour l'évêque d'Oran et représentant de l'association diocésaine, Jean-Paul Vesco, «la mise en place d'un chantier-école a donné l'opportunité à des centaines de jeunes d'approfondir leur formation en étant confrontés à un vrai chantier de monument historique».

«En plus des activités didactiques, diverses entreprises et artisans locaux sont intervenus sur le chantier, notamment pour la rénovation et la décoration de la chapelle», a-t-il signalé.

Ces activités se sont révélées avoir «une véritable dimension interreligieuse, interculturelle et citoyenne», a souligné l'évêque, ajoutant que «des activités culturelles et citoyennes sont en projet avec des acteurs locaux».

Mise sous le signe du «vivre ensemble en paix», l’esplanade du sanctuaire accueillera, samedi, la béatification de l’ancien évêque d’Oran Pierre Claverie et les autres religieux morts en Algérie durant la décennie noire.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.