Sports

Rallye international d'Algérie «Challenge Sahari» : Les Algériens et les Européens se partagent les titres de la 4e édition

Publié par Dk News le 10-11-2018, 17h18 | 5
|

La quatrième édition du Rallye international d'Algérie, «Challenge Sahari», disputée du 1er au 8 novembre courant, sur une distance globale de 1200 km, partagée en sept étapes, a connu un partage équitable des titres mis en jeu, avec une nette domination des pilotes étrangers dans les épreuves de moto, au moment où leurs homologues algériens ont survolé toutes les épreuves auto. 

En effet, si le continent européen s'est taillé la part du lion dans les deux épreuves moto (M1 et Open), les pilotes algériens, eux ont dominé les trois épreuves auto, à savoir : auto / prototype, auto /essence et auto / gasoil, en raflant huit podiums sur les neuf possibles. En auto / Prototype , c'est le vainqueur de la première édition de ce Rallye-Raid, en 2015, Fodil Allahom qui s'est imposé en 2h 23:20.321, devant ses compatriotes Daoud Lahbaki et Choukry Akouf, respectivement deuxièmes et troisièmes, en 2h 35:14.965 et 3h 11:05.828. 

Dans la spécialité auto / essence, c'est Lotfi Benmansour qui s'était imposé, en 2h 23:18.123 devant deux autres algériens, à savoir : Larbi Benrouzi en 3h 06:07.561 et Ahmed Benmir en 3h 14:43.358. Enfin, dans la spécialité auto /gasoil, c'est l'Algérien Abdellah Dekakni qui s'est imposé, en 3h 21:54.644, devant le Belge Ronald Hobbik, deuxième en 3h 35:24.936 et un autre algérien, Sofiane Meghni, troisième en 5h 29:31. 419. 

Les pilotes européens, quant à eux, ont dominé les épreuves moto, avec notamment les victoires du Britannique Janathan Blackburn dans la spécialité M1, en2h 14:26.368, et de l'Italien Alexandro Rosso, dans la spécialité Open, en 2h 16:17.027. En M1, le podium a été complété par le Français Laurent Webel, deuxième en 2h 15:26.111, et le Portugais Frederico Didi, troisième en 2h 16:07.560.

Enfin, dans la spécialité Moto «Open», le podium a été complété par les Britanniques Salt Dave et Christopher Kourk, respectivement deuxième et troisième, en 3h 25:56.561 et 3h 39:16.026. Dans lauréats qui auraient pu être sérieusement bousculés par l'Italien Victor Rivera, qui était un des grands favoris de cette 4e édition du Rallye international d'Algérie et qui a dû abandonner à l'issue de la 5e étape, victime d'une blessure.

Plusieurs pilotes étrangers ont pris part à ce Rallye, dont certains habitués du célébrissime «Paris - Dakar», et dont la participation a eu pour effet de rehausser le niveau de la compétition. Les motocyclistes algériens ont évoqué «le manque de moyens» et le «manque d'expérience» pour expliquer leur absence sur le podium de cette 4e édition du Rallye «Challenge Sahari», mais en promettant de «continuer à travailler» pour progresser et atteindre un meilleur niveau qui, à l'avenir, leur permettra d'obtenir de meilleurs résultats.

Quoique, les motocyclistes algériens jouissent déjà d'une très bonne réputation auprès des pilotes étrangers, n'ayant pas tari d'éloges les concernant, notamment, les Italiens, ayant salué leur «bon rendement».

Cette 4e édition du Rallye «Challenge Sahari international», dédiée à la mémoire du président de la fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) Chihab Baloul, décédé en septembre dernier d'une crise cardiaque, a enregistré la participation de 129 pilotes algériens et 62 étrangers, représentants 7 pays, à savoir : la Libye (7 participants), la Turquie (2 participants), la Grande-Bretagne (4 participants), le Portugal (8 participants), l'Espagne (1 participant), l'Italie (23 participants) et la France (17 participants). 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.