Actualité

Le FLN lance sa campagne en prévision du renouvellement de la moitié du Conseil de la nation et de l'élection présidentielle 2019

Publié par DK News le 13-10-2018, 18h01 | 6
|

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbas, a lancé samedi depuis Bouira une campagne en prévision des préparatifs par son parti en vue du renouvellement prochain de la moitié du Conseil de la nation, le 19 décembre 2018, et l'élection présidentielle, au mois d'avril 2019.

"Pour lancer notre campagne, nous avons choisi Bouira, car c’est une wilaya carrefour qui jouit d’une position géographique importante dans le centre du pays.

Nous consacrons un volet à la préparation de la prochaine élection liée au renouvellement de la moitié du Conseil de la nation", a indiqué M. Ould Abbas lors d’une rencontre avec les cadres et élus du parti, organisée au siège du théâtre régional Amar Laskri de la ville de Bouira.

Dans son intervention, le SG du FLN a précisé que 921 élus de son parti représentant les wilayas de Bouira, de Boumerdès, de Tizi Ouzou et de Béjaia sont concernés par ce scrutin.

"Cette élection revêt une importance particulière, car coïncidant avec l'élection présidentielle qui aura lieu juste trois mois après le renouvellement de la moitié des membres et élus du Conseil de la nation", a-t-il souligné.

"Actuellement, nous sommes parti au pouvoir et jouissons de la majorité, nous devons donc renforcer cette majorité lors de cette élection du 29 décembre 2018 en prévision de la présidentielle 2019", a souligné M. Ould Abbes, tout en insistant pour que "tout cela se fasse dans la démocratie et la transparence les plus totales, ainsi que dans le respect de l’avis de tous les militants du parti sans exclusion".

Le secrétaire général du FLN a mis en garde, par ailleurs, contre toute tentative de corruption dans la préparation et le choix des prochains élus du Conseil de la nation, appelant les militants et les cadres du parti à "lutter sans relâche et avec dignité contre la corruption pour que l’élection et le choix soient transparents et propres".

"Nous ne vendons pas notre dignité pour un poste de 10 ou de 100 millions, soyez vigilants, nous lutterons contre toute tentative de corruption", a lancé le patron du FLN à l’adresse des cadres, militants et sympathisants du parti présents à la rencontre.

Dans ce cadre, le SG du FLN a expliqué que la direction du parti allait recevoir, à partir de demain dimanche, les Mouhafedhs des quatre wilayas, à savoir Bouira, Boumerdes, Tizi Ouzou et Béjaia, puis ceux des wilayas, avant de les recevoir individuellement pour l’évaluation de leur travail et la révision des listes des futurs élus du parti.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.