Sports

CAN-2019 - Qualifications (3e j) Algérie 2 - Bénin 0 : les Verts à un pas de la phase finale

Publié par DK News le 13-10-2018, 16h31 | 37
|

L'équipe nationale de football a réalisé vendredi soir une belle opération en vue de sa qualification pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019, en s'imposant face au Bénin 2 à 0 (mi-temps : 1-0), en match disputé au stade Mustapha-Tchaker de Blida, dans le cadre de la 3e journée (Gr.D).

La deuxième sortie du coach national Djamel Belmadi à la tête des Verts a été réussie au plus haut point, puisque les Verts ont donné l'impression de retrouver un état d'esprit combatif à souhait, qui leur a fait défaut dans un passé récent.

Le début de la rencontre a été timide pour les coéquipiers de Riyad Mahrez, promu capitaine, face à une équipe du Bénin qui a parfois usé d'agressivité pour stopper les joueurs algériens.

Avec une domination qui est allée crescendo, l'équipe nationale, poussée par un public des grands jours, a réussi à trouver la faille à la 20e minute de jeu grâce au défenseur Ramy Bensebaini, qui a repris du pied droit une balle mal dégagée par le gardien de but béninois Farnolle.

En dépit d'une circulation de balle assez fluide, le Bénin à échouer à faire inquiéter le portier Rais M’bolhi, qui n'a pas été très sollicité, au moment où la "connexion" défensive s'est bien passée avec notamment une charnière centrale inédite composée de Bensebaini et Tahrat.

Au retour des vestiaires, l'équipe nationale a réussi à faire le break et se mettre à l'abri par l'entremise de Bounedjah, ce dernier a profité d'une remise de la tête du rentrant Feghouli pour battre le portier des Ecureuils (73e).

Complétement déchaînés, les joueurs algériens auraient pu donner plus d'ampleur à leur victoire.

Attal, l'attraction

Cette rencontre a permis à l'entraineur national d'apporter quelques changements à son onze, par rapport à son premier match disputé en septembre dernier à Banjul face à la Gambie (1-1).

Le fait notable est le retour du latéral droit Youcef Attal, auteur d'une prestation époustouflante qui lui a valu des ovations de la part du large public présent à Blida.

Le joueur de l'OGC Nice (Ligue 1/ France) a été au four et au moulin, contribuant non seulement aux actions offensives, mais il était souvent là pour défendre. Un rendement qui n'était pas passé inaperçu par les observateurs.

Belmadi a également titularisé Yassine Benzia au poste de meneur de jeu, une mission accomplie correctement par le sociétaire de Fenerbahçe (Turquie), au moment où Aissa Mandi a été relégué sur le banc des remplaçants, lui qui avait souvent été présent dans le onze national.

Avec ce résultat positif, l'Algérie fait d'une pierre deux coups : s'emparer de la tête du groupe D avec 7 points, et surtout retrouver la voie du succès, sachant que la dernière victoire en match officiel remontait à juin 2017 à Blida face au Togo (1-0).

Sous la conduite de l'ancien sélectionneur Rabah Madjer, la sélection avait récupéré une victoire sur tapis vert face au Nigeria (3-0) après avoir été tenue en échec sur le terrain (1-1) à Constantine, en clôture des qualifications du Mondial 2018.

A l'issue de cette victoire, l’Algérie a confirmé sa suprématie dans ses duels historiques contre le Bénin avec désormais 7 victoires et 2 nuls, toutes compétitions confondues.

Dans l’autre match du groupe D, le Togo et la Gambie se sont quittés sur un score nul vendredi à Lomé (1-1). Un résultat qui n’arrange nullement les affaires des deux équipe, eux qui ferment la marche avec 2 points chacun.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.