Actualité

M. Sahli plaide pour le dialogue afin de dépasser la situation de blocage à l'APN

Publié par DK News le 12-10-2018, 17h03 | 24
|

Le Secrétaire général de l’Alliance Nationale Républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a plaidé, jeudi à Alger, pour le dépassement de la situation de blocage que connait l'Assemblée populaire nationale (APN) en privilégiant le dialogue en vue de parvenir à une solution satisfaisante pour toutes les parties.

«La situation de blocage que connait l'APN ne sert aucune partie mais elle porte, plutôt, préjudice à l'intérêt du citoyen et de la patrie en général», a déclaré M. Sahli à la presse à l'issue d'une rencontre avec les représentants du groupe parlementaire du Front Al-Moustakbal.

Le SG de l'ANR a appelé, à cet effet, les présidents du groupes parlementaires, ayant décidé de geler les activités de l'APN, au dialogue pour parvenir à une solution satisfaisante pour toutes les parties». Il a proposé, à ce propos, «la reprise des activités de l'Assemblée pour un moment afin que M. Bouhadja puisse présenter, par la suite sa démission».

M. Sahli a suggéré, en outre, la présence des représentants de tous les groupes parlementaires de l'APN en vue de contribuer, a-t-il dit, à trouver les solutions adéquates à cette situation «difficile».

A ce titre, M. Sahli a affirmé que le président de l'APN a «manifesté sa disponibilité au dialogue en vue de rechercher une solution adéquate à cette situation».

Pour sa part, le président du groupe parlementaire du parti FLN, Mouad Bouchareb a mis l'accent sur «l'attachement» des groupes parlementaires ayant décidé de geler leurs activités, à leur revendication de démission de M. Bouhadja, soulignant «le refus» par ces  groupes de toutes formes de médiation proposée par certaines formations politiques.

A ce propos, M. Bouchareb a démenti les informations relayées par certains médias sur «un éventuel un sit-in devant le siège de l'Assemblée», affirmant que les députés du FLN «refusent de recourir à de telles pratiques», d'autant plus que, a-t-il dit, «tout un chacun témoigne du respect à l'égard de la personne de M. Bouhadja qui a tant donné à l'Algérie».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.