Culture

Mostaganem: 6e festival culturel de la poésie Melhoun en septembre

Publié par DK News le 17-09-2018, 16h38 | 25
|

La sixième édition du festival culturel national de poésie du genre Melhoun dédiée à Sidi Lakhdar Benkhelouf sera organisée à Mostaganem du 19 au 21 septembre, a-t-on appris dimanche du commissaire de cette manifestation, Abdelkader Bendaamache.

Cette édition du festival de la poésie Melhoun entend "confirmer l’importance de préserver le patrimoine oral et sa transmission aux générations", a indiqué M. Bendaamache dans un point de presse, ajoutant que cet acte culturel ne nécessite pas des moyens matériels, mais de la volonté et de la force mentale pour mettre en valeur la littérature poétique.

Le programme de cette manifestation culturelle prévoit un colloque national sur la poésie Melhoun sous le slogan "De la mémoire à la révision" avec la participation d’universitaires et d'hommes de lettres de Mostaganem, Alger, Biskra, Tiaret, Blida, Guelma et Souk Ahras.

Prévu à la bibliothèque principale de lecture publique "Moulay Belhamissi", ce colloque sera ponctué par des recommandations émanant des présents qui ont pour ambition de faire sortir le patrimoine national immatériel du caractère oral à l’écrit et à l'éditer.

Le numéro 7 de la revue du festival sera publié ainsi qu’un ouvrage collectif regroupant les œuvres du 5e festival national de la poésie Melhoun organisé sous le slogan "Melhoun, poésie libre".

A la cérémonie d’ouverture de ce festival, un hommage sera rendu à cheikh Djilalli Bensebbane (1906-2005) en guise de reconnaissance à ses contributions pour préserver le patrimoine et l’identité algérienne, en plus de la projection d’un documentaire sur sa vie et sa carrière et ses œuvres dans le genre bédoui oranais.

En outre, trois soirées artistiques en genres bédoui, chaabi et Hawzi sont prévues avec la participation d’artistes d’Alger, Mostaganem, Ain Defla, Relizane, Annaba dont cheikh Lahcen Drissi, Mohamed Adoui, Abdelkader Chaou, Lounici Mohamed Yacine, Brahim Hadjadj, cheikh Chiguer, Bendehiba Touhari et Ahmed El Relizani.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.