Sports

Coupe de la Confédération (Quarts de finale aller) : l'USM Alger en mission difficile à Port Said

Publié par DK News le 15-09-2018, 16h27 | 16
|

L'USM Alger jouera gros dimanche soir face aux Egyptiens d'Al Masry à Port Said en quarts de finale aller de la Coupe de la Confédération de football, un match qui s'annonce compliqué pour le représentant algérien contre un adversaire coriace et invaincu dans cette compétition.

Après un mini-stage de trois jours à Al Ismailia ou le technicien français Thierry Froger a mis en place son dispositif tactique, l'USM Alger a rallié ce samedi la ville de Port Said qui accueillera le match. Une ultime séance d'entrainement est prévue à l'heure de la rencontre.

Pour cette nouvelle confrontation égypto-algérienne qui promet beaucoup, le staff technique devrait reconduire le même onze qui a dominé les Irakiens des Forces Aériennes d'Irak (2-0) en 1/32 de finale de la coupe arabe.

Pour le défenseur Mohamed Benyahia, le groupe est déterminé à réussir le test égyptien et revenir avec un résultat positif avant la manche retour.

"A ce stade de la compétition, les matchs sont systématiquement difficiles. Nous allons mettre tout en oeuvre pour faire valoir nos arguments. Nous nous donnerons à fond pour réaliser un bon résultat en terre égyptienne qui nous placera en pole position avant la manche retour à domicile." a indiqué Benyahia.

L'USM Alger qui rêve d'une première consécration africaine après plusieurs tentatives infructueuses devra se méfier d'un adversaire qui a montré de bonnes choses lors de la phase de poules.

Le milieu de terrain de l'USM Alger Chita estime que l'adversaire égyptien joue bien au ballon et qu'il faudrait le prendre très au sérieux.

" Déjà, le fait que les joueurs de ce club ont atteint ce tour prouve que c'est une bonne équipe qu'il faut respecter et prendre très au sérieux. Je sais que la partie sera très disputée des deux côtés mais nous avons des atouts à faire valoir. J'espère que la rencontre se déroulera dans un fair-play total" a déclaré Chita à la presse.  

 De son côté, lÆéquipe égyptienne Al Masry espère poursuivre son parcours sans faute dans cette compétition à l'occasion de la réception de l'USM Alger.

Dirigée par l'ancien international Hossam Hassan, Al Masry ambitionne de se qualifier pour la troisième fois de son histoire à une demi-finale après les deux premières perdues en 1999 et 2002.

"Nous avons réalisé une bonne performance dans la compétition continentale de cette année", a déclaré Hossam Hassan au site de la CAF. Son équipe a peaufiné ses préparatifs avec une victoire excitante de 5-3 en championnat contre le Nogoum FC mardi dernier.

"Il y a des défauts sur lesquels je travaille, mais dans l'ensemble, je suis satisfait de mes joueurs et de la façon dont ils font leur travail" a t-il estimé.

Etant la seule équipe invaincue en phase de groupes, Masry a remporté trois matchs et trois nuls pour terminer deuxième du groupe B derrière le Marocain 

RS Berkane. Ils ont perdu  un seul match sur 12 cette saison, une défaite 2-1 à l'extérieur face aux Green Buffaloes de Zambie sans conséquences après avoir gagné le match aller 4-0.

Ce sera la deuxième confrontation africaine d'Al Masry contre un adversaire algérien. En 2002, ils avaient été éliminés par la JS Kabylie en demi-finale de la coupe de la CAF .

" Nous allons affronter une bonne équipe de l' USM Alger. Nous  les respectons beaucoup , mais nous ferons de notre mieux pour gagner et atteindre les demi-finales ", a ajouté Hossam Hassan.

La rencontre sera dirigée par un trio arbitral sénégalais sous la conduite de de Maguette Ndiaye, assisté de ses deux compatriotes  Djibril Camara et El Hadj Malick Samba. Le quatrième arbitre est Aliou Sow  Sandjigui.

Le commissaire au match est le Soudanais Moatasam Djaafar et le superviseur des arbitres est le Somalien Ali Mohamed Ahmed.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.