Actualité

Vivre ensemble en paix: reconnaissance du mérite de l'Algérie dans l'établissement des principes de paix et de coexistence

Publié par Dk News le 16-05-2018, 18h41 | 26
|

L'ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) à Alger, Abdelkader Taleb Omar a affirmé, mercredi, que la célébration, par les pays du monde, de la Journée internationale du "vivre-ensemble en paix", sur proposition de l'Algérie, constituait une reconnaissance du mérite de l'Algérie dans l'ancrage des principes de paix et de coexistence pacifique, après avoir réussi à vaincre le terrorisme.

Ce fut-là la meilleure réponse à donner à ceux qui ont tenté de porter atteinte ou ternir la réputation de l'Algérie qui demeure toujours "la Mecque des révolutionnaires et la citadelle des Hommes libres", a-t-il estimé. 

Taleb Omar a salué, dans un entretien exclusif accordé à l'APS, la veille de la célébration de la Journée internationale du "vivre ensemble en paix", l'Algérie, Gouvernement et Peuple, sous la direction du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour avoir proposé la proclamation du 16 mai Journée internationale du "vivre ensemble en paix", proposition adoptée par l'Assemblée générale des Nations-Unies, et qui est célébrée cette année pour la première fois, dans tous les pays du monde. 

Lire aussi: L'Algérie, pays précurseur du "Vivre ensemble dans la paix"

Il a, à cet égard, dit que cette journée constituait "une reconnaissance internationale du mérite de l'Algérie" dans l'ancrage des principes de paix et de sécurité, à travers le monde, après qu'elle ait réussi à vaincre le phénomène du terrorisme. 

Pour le diplomate sahraoui, "l'Algérie a réussi, sous la direction judicieuse de ses dirigeants, à exporter sa propre expérience en matière de lutte contre le terrorisme qui a tenté de semer l'anarchie et la destruction durant les années 90, tout en étant la première à lutter contre le paiement des rançons et le financement du terrorisme et un modèle à suivre dans l'ancrage des principes de paix et de réconciliation". 

Le pays exporte aujourd'hui cette expérience particulière aux pays du monde qui sont aujourd'hui incapables de faire face à ce fléau", a-t-il ajouté. 

"L'Algérie a également réussi à répandre les valeurs de paix, de fraternité et de solidarité dans son entourage et à travers les pays du monde, par son appui et son soutien inconditionnels à tous les mouvements de libération et aux pays opprimés dans le monde", a-t-il rappelé.  

Lire aussi: Journée internationale du vivre-ensemble: une initiative algérienne pour la promotion de la culture de la paix

Il a, en outre, souligné que l'Etat algérien "a prêté aide et assistance à son voisin, le Sahara Occidental, pour préserver le droit de ce dernier à l'autodétermination, comme elle l'a déjà fait avec tous les mouvements de libération, contrairement à certains pays qui prétendent prôner la paix  mais l'utilise pour exercer l'oppression, la répression et la colonisation". 

Taleb Omar a indiqué que le peuple et la direction sahraouis demeurent enclins à la paix dans la région. Une paix fondée sur les principes de justice, de démocratie, de respect des autres, a-t-il dit, avant d'ajouter que "l'édification de la paix ne peut se faire sur la base de l'injustice, tandis que les liens de fraternité, de solidarité et d'équité ne peuvent être renforcés par l'oppression, le mépris et la colonisation".

Pour rappel, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté, le 8 décembre dernier, à l’initiative de l'Algérie et de l’Association Internationale Soufie Alawiyya, une résolution pour proclamer le 16 mai,  "Journée internationale du vivre-ensemble".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.