Coopération

Algérie - Italie : L'Algérie et l'Italie partagent l'urgence et l'exigence de la stabilisation de la Libye

Publié par DKNews le 21-01-2018, 18h17 | 27
|

L'Algérie et l'Italie partagent "l'urgence et l'exigence" de la stabilisation de la Libye, a soutenu samedi soir à Alger le ministre italien des Affaires étrangères, Angelino Alfano. 

"Nous partageons l'urgence et l'exigence de la stabilisation de la Libye, et nous partageons également (le principe) que la destinée de la Libye doit être entre les mains des libyens", a-t-il déclaré à la presse, au terme de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, réitérant son soutien à l'envoyé spécial de l'Onu en Libye, Ghassan Salamé. 

Les entretiens entre M.  Messahel et son homologue italien se sont déroulés à la veille de la tenue de la 14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5. 

La 14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5 se tiendra dimanche à Alger sous le thème "Méditerranée occidentale: promouvoir un développement économique et social inclusif partagé et durable face aux défis communs dans la région". 

Le chef de la diplomatie italienne a indiqué, par ailleurs, que la rencontre des 5+5 concernera des sujets "plus vastes", notamment la méditerranée occidentale, ajoutant que le format de la réunion comme celui qui se fera à Alger était "très important et peut donner beaucoup de réponse". 

Evoquant les relations algéro-italiennes, M.  Alfano a indiqué qu'elles sont d'"un excellent rapport et une amitié historique, que nous voulons reconfirmer, aussi bien des relations culturelles, économiques et commerciales" affirmant qu'"aucune ombre" n'existe "dans nos rapports".  

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.