Coopération

Lancement officiel de la création d’une Commission parlementaire mixte Algérie-UE

Publié par DKNews le 12-01-2018, 17h58 | 19
|

La Conférence des présidents du Parlement européen a approuvé la création d'une commission parlementaire mixte Parlement algérien-Parlement européen en vue de rehausser le niveau du dialogue interparlementaire entre les deux institutions, a-t-on appris auprès d'une source européenne.

La décision de la Conférence des présidents du Parlement européen, haute instance composée des chefs des groupes politiques et du président du Parlement européen, prise lors d’une réunion tenue jeudi à Bruxelles, est "le fruit d’une coopération régulière et soutenue entre les deux institutions législatives, depuis  plus de 30 ans", a-indiqué la même source.

La création de cette commission "concrétise ainsi la volonté exprimée par les parlementaires algériens et européens à l’occasion de la 15e rencontre interparlementaire tenue à Alger, le 3 novembre 2016, de rehausser le niveau du dialogue interparlementaire", a-t-on ajouté.

Lire aussi: L'Algérie et l'UE satisfaites du bilan du Programme d’appui à l’Accord d’association

La Présidente de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb et l'Union du Maghreb arabe (DMAG), Inés Ayala Sender, a salué lors d'une réunion de la DMAG, tenue le jour même, la décision de la Conférence des présidents qui "viendra approfondir le dialogue politique et les relations bilatérales Algérie-UE".

La présidente de la DMAG a salué également "l’engagement réaffirmé" par les parlementaires algériens à l’occasion de la 16e rencontre interparlementaire, tenue le 19  octobre 2017 à Bruxelles, en faveur de la mise en place de cette commission parlementaire mixte.

L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, s’est félicité de "cette importante décision"  et salué l’engagement des deux parties en faveur de la création de la commission parlementaire mixte Algérie-UE.

Cette commission "constituera un jalon supplémentaire dans le renforcement des relations bilatérales entre l’Algérie et l’UE et rehaussera le dialogue interparlementaire", a-t-il déclaré à l'APS.

M. Belani a rappelé à cette occasion le caractère "stratégique et multidimensionnel" du partenariat entre l’Algérie et l’UE, liées par un accord d’association entré en vigueur en 2005, soulignant que les deux parties ont également adopté en mars 2017 les priorités communes de partenariat dans le cadre de la politique européenne de voisinage, une première en Afrique du Nord.

"Les relations  entre les deux partenaires se développent à très hauts niveaux dans différents domaines, à l’instar du partenariat énergétique stratégique et le dialogue informel de haut niveau sur la sécurité régionale et la lutte anti-terroriste", a-t-il ajouté.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.