Régions

Tissemsilt : Commémoration du 56ème anniversaire de la mort du Colonel Djilali Bounâama

Publié par DKnews le 07-08-2017, 16h32 | 94
|

La wilaya de Tissemsilt a célébré dimanche le 56ème anniversaire de la mort du Colonel Djilali Bounâama dit "Si M'hamed", chef de la wilaya IV historique.

En présence des autorités locales et des moudjahidine venus de plusieurs wilayas, la cérémonie de commémoration abritée par la commune de Bordj Bounâama, ville natale du Chahid, a été marquée par la levée des couleurs nationales, l`exécution de l'hymne national, la lecture de la Fatiha à la mémoire des martyrs et le dépôt d'une gerbe de fleurs au carré des chouhada d`Ain Bâalache dans la même commune.

La famille de Djilali Bounâama, des moudjahidine et des élèves issus de plusieurs paliers ont été honorés, à cette occasion.

Intervenant lors d'une conférence historique organisée à l'occasion, le Secrétaire de wilaya de l'Organisation nationale des moudjahidines (ONM), Hadj Redouane, a mis l'accent sur "le génie de Si M'hamed qui lui avait permis de maitriser l' organisation militaire et politique de la wilaya= historique IV  et de remporter plusieurs victoires face aux forces coloniales dans les Ouarsenis".

Pour sa part, le vice président de l'établissement "la mémoire de la wilaya historique IV" , Boukadoum Beghanem, a indiqué que "le chahid jouissait d'une personnalité éminente et un génie politico-militaire" ajoutant que le Bounâama "était le catalyseur" des manifestation du 11 décembre 1960.
Le même intervenant a exhorté le Gouvernement à réaliser un film relatant la vie et le parcours militant de cet héros.

Né en 1926 au douar Beni Hendel, dans la commune qui porte actuellement son nom, Djillali Bounaama a rejoint le Mouvement de triomphe des libertés démocratiques (MTLD) en 1946. En 1951, il a organisé une grève des travailleurs des mines de Boukaid, où il exerça cinq mois durant et a eu un grand echo même en France.

Il a pris part à la préparation de la glorieuse guerre de libération nationale dans l'Ouarsenis et à Chlef sous la direction de Souidani Boudjemaa. Apres le déclenchement de la lutte armée, il fut arrêté par le colonisateur pour être assigné, fin 1955, à résidence à Oran  avant de s'en évader.

Le Colonel Djilali Bounâama, qui a planifié plusieurs opérations militaires auxquelles il prit part, a pris le Commandement de la wilaya IV historique après la mort du colonel Si M'hamed Bouguerra. Il tomba au champ d'honneur avec quatre compagnons d`armes le 8 août 1961 au poste de Commandement de la ville de Blida, après avoir livré avec bravoure une bataille héroïque contre les forces coloniales.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.