Coopération

Algérie - Sahara-Occidental : Le Sahara occidental apporte une valeur ajoutée au monde arabe et à l'Afrique

Publié par DK News le 25-07-2016, 19h59 | 80
|

Le Secrétaire général de l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, a déclaré hier à Alger que «le Sahara occidental apporte une valeur ajoutée au monde arabe et à l'Afrique», rappelant le soutien indéfectible de l'Algérie à la cause sahraouie.

«Le Sahara occidental apporte une valeur ajoutée au monde arabe, à l'Afrique et surtout à l'Union du Maghreb arabe (...), la question sahraouie relève des prérogatives de l'ONU qui poursuit ses efforts en vue d'organiser un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, et ce, pour bâtir un grand Maghreb fort et uni dans l'intérêt des peuples», a déclaré M. Alioui qui a reçu le wali sahraoui d'El-Ayoûne, Mohamed Islem Bayssat, accompagné d'une délégation politique.

M. Alioui a notamment fait part de son souhait de «voir prochainement la République arabe sahraouie démocratique (RASD), participer en tant qu'Etat libre et souverain dans des grands événements arabes et africains», appelant «le peuple sahraoui à poursuivre sa lutte pour arracher son indépendance.» «L'Algérie étant pionnière dans la lutte pour la libération, soutient le Sahara occidental et tous les pays menant des révolutions pour leurs indépendance, car c'est une cause juste», a rappelé le Secrétaire général de l'UNPA.

De son côté le wali d'El-Ayoûne Mohamed Islem Bayssat, a estimé que «la demande du Maroc d'intégrer l'Union africaine (UA) est une mise en scène pour cacher ses lacunes et ses dépassements envers l'ONU et la Cour européenne qui a annulé l'accord agricole avec le Royaume.» Il a rappelé que «le Maroc n'a aucune autorité administrative sur le Sahara occidental, et que toute exploitation agricole par Rabat venant de ses territoires n'est pas légale, procédant de la même manière qu'Israël.» «Le Maroc se conduit comme I'occupant israélien en Palestine qui vole les richesses agricoles provenant des territoires palestiniens», a-t-il soutenu. «Nous avons un peuple résistant et nous allons continuer notre lutte pour l'autodétermination et l'indépendance de notre pays», a conclu le responsable sahraoui.

Le 10 décembre 2015, la Cour de justice de l'UE (CJUE) a annulé, à la demande du Front Polisario, l'application de l'accord agricole UE-Maroc au motif qu'il s'appliquait au Sahara occidental alors que ni l'Union européenne ni ses Etats membres ne reconnaissent la souveraineté du Maroc sur ce territoire qu'il occupe depuis 1975.   

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.