Santé

UNICEF : 52.000 enfants de moins de cinq ans en Zambie risquent une grave émaciation

Publié par DK NEWS le 23-06-2024, 19h13 | 5
|

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a averti que près de 52.000 enfants de moins de cinq ans risquent de tomber dans les griffes d'une émaciation sévère en Zambie, la forme la plus grave de malnutrition, au cours des douze prochains mois si des mesures préventives urgentes ne sont pas prises.

Selon l'agence onusienne, cette évaluation intervient à un moment où la Zambie souffre d'une sécheresse prolongée, en particulier dans les provinces de l'ouest, du sud, du centre et du nord-ouest.

Quatre régions sur dix de la Zambie sont particulièrement exposées au risque de malnutrition car de nombreuses familles sont confrontées à la faim, d'après la même source.

A cet effet, l'UNICEF a appelé à "une action immédiate pour assurer la distribution de nourriture et d'argent aux mères et aux enfants, élargir l'accès aux soins de santé et améliorer les services de santé et d'assainissement".

La Zambie a officiellement classé la sécheresse à laquelle elle est confrontée comme une "catastrophe nationale" qui a détruit le secteur agricole.

Et le président zambien Hakainde Hichilema a déclaré récemment que le secteur agricole avait été dévasté par le manque de précipitations et que la Zambie n'avait pas vu de pluie depuis des semaines.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.